Nuit à deux!

29 09 2012

Ayant organisé une fête chez moi, je propose à une « amie » de dormir chez moi pour qu’elle n’ait pas à partir avec le dernier train qui était à minuit. Elle a accepté. Etant deux filles et ayant un lit double, je lui propose de dormir dans le même lit…

Sa réponse: OK! Mais ne me viole pas!

Croyait-elle vraiment que parce que je suis lesbienne, je saute sur toute les filles? Surtout qu’elle ne me plaisait pas.

Je suis partie pour deux mois à l’étranger peu après et pour tout dire je ne l’ai pas recontacté lorsque je suis rentrée…
Aubépine





I’m lost

13 09 2012

J’ai 20 ans et cela fait plusieurs années que j’ai réalisé que j’étais lesbienne, pourtant je n’ai jamais eu de véritable relation amoureuse à cause de ma timidité. Mais ce n’est pas le problème. Ma famille ne sait toujours pas que j’aime les femmes, et j’hésite à leur dire.
D’un côté, j’aimerais attendre d’avoir une copine pour leur annoncer car j’ai peur qu’ils ne me croient pas (ma seule histoire d’amour avec un garçon s’étant mal terminée, ils pourraient croire que je « fais exprès d’être lesbienne » par dépit). Mais d’un autre côté,  je n’en peux plus de garder un secret aussi énorme et je souhaiterais me libérer de ce poids.
J’aimerais vraiment leur dire…mais j’ai peur de leur réaction. Je sais déjà que ce ne sera pas un problème pour mes frères – d’ailleurs je pense qu’ils se posent des questions d’après quelques allusion qu’ils m’ont faites…
Mais je pense que mes parents ne réagiront pas de la même manière. Je sais qu’ils m’aiment et qu’ils tiennent vraiment à moi car je suis leur seule fille, mais je ne sais vraiment pas quelle serait leur réaction.
Mon père n’aime pas beaucoup les homosexuels,,surtout les « tarlouzes » comme il aime les appeler.
Ma mère voudrait que je me trouve un gentil mari et que je lui fasse des petits-enfants, après avoir fait un beau mariage en robe blanche à l’église. Elle aimerait que je vive la même existence classique qu’elle a vécue. Je l’aime et je ne veux pas la décevoir, mais je ne peux pas me cacher sous un masque pour faire plaisir à quelqu’un, c’est contre mes principes.
Je sais que j’ai écrit un long message et j’espère que les personnes qui auront le courage de lire toutes ces lignes pourront m’apporter quelques réponses, car je suis vraiment perdue.

Mouette





les homos, des personnes « anormales »

27 07 2012

le 27 juin, un reportage passe sur le mariage et le droit à l’adoption pour les couples homosexuels. Une personne (que je pensais connaître) pense que les couples homosexuels ou bien tout simplement les homos ne sont pas des personnes normales.

Mais…que signifie « être normal(e)? » selon elle, les couples hétérosexuels sont normaux et qu’ils feraient mieux d’améliorer les droits à l’adoption pour les couples hétérosexuels plutôt que de s’intéresser aux couples homosexuels. Ce n’est pas sympa, n’est-ce pas?! je trouve aussi.

@moi





open mind en open space

17 07 2012

Ma boite propose des vacances à des prix avantageux pour les employés grâce au CE.
Une annonce avait été posé sur les tableaux, le prix attractif proposé à l’employé était également « valable pour son conjoint. »
Aujourd’hui le l’annonce a été changée pour préciser « valable pour le conjoint, marié, pacsé ou concubin ».
Discussion avec un des responsables du CE « cela nous paraissait évident mais comme on nous a posé la question, on a préféré le préciser sur l’affiche ».
Belle ouverture d’esprit et tout naturellement.

Seventies





Toi? homo? Roh la bonne blague! Qu’est-ce qu’on rigole!

25 06 2012

Lors d’un déjeuner entre collègues, une femme lance le sujet de l’homosexualité en parlant d’un de ses collaborateurs sur lequel elle a des doutes. J’en profite alors pour saisir la parole: « Eh bien justement, j’en profite pour faire mon coming-out »dis-je sur un ton qui pouvait être celui de la plaisanterie. Ils sont tous persuadés que je suis hétéro donc tout le monde rigole, ah oui quelle bonne blague! J’ai bien ri moi aussi, en me disant qu’ils étaient cons. Cons de ne pas prendre ça au sérieux une seule seconde.

Dans un contexte professionnel, les gens n’ont pas à faire de supputations sur ma sexualité et ensuite se permettre de faire des remarques (légèrement) homophobes. Qu’ils gardent ces réflexions pour eux!

Thomas





harcellement

18 04 2012

A mon travaille il y a 3 personnes qui savent que je suis homo que je vie avec ma copine, mais l’une d’entrelles n arrëte pas de me faire des avances et je lui ai dèjà dit a plusieures reprises que j etais avec quelqu un depuis dix ans et elle n arrete pas et franchement je n en peu plus.

toctoc





A si vous saviez…

9 04 2012

Parce qu’à chaque fois que l’on me pose des questions sur ma sexualité au sens propres, avec ma copine, les hommes ( hétéro en régle général ), en majorité, me demande toujours comment on fait … sans eux ! Et moi qui leur répond :  » Mais j’ai pas besoins d’une queue vous éprouver du plaisir… je suis largement satisfaite par ma copine ! »

A tout ces gars, se pensant indispensable pour avoir des relations sexuelles, et que l’on ne peut vivre sans leur queue …

PCMN