on est pas dans des cases

21 08 2013

J ai toujours milité pour les droit homosexuels, et ceci des que j ai su que ça existé et que le couple de mon père et de me mère n était pas la seule forme de couple, j ai d ailleurs eu la chance d avoir des parents très ouvert qui mon simplement expliqué que c’était de l’amour et quoi qu’on en dise, c’est beau l amour.
en entrant au lycée et avec l ouverture du débat mariage pour tous j ai commencé a voir des point de vue différent mais a la fin que l on soit homo , hétéro , ouvert , ou quasiment homophobe , il n y avait qu’une conclusion : ils n ont qu’a faire passer la loi, on s en fout si on est pour ou contre, si tu es contre tu n as qu’a pas aller dans des mariage gay.
Malgres cela je n ai pas osé faire mon coming out, je ne suis pas vraiment gay ou hétéro ou même bi a proprement parler, je suis nettement attiré par le corps des hommes mais ce n est pas pour autan que je suis hétéro, si je rencontrais une fille et que j en tombait amoureuse, ce serais surement qu’une relation platonique mais j en serais amoureuse, n’étant pas bi a proprement parler car le corps féminin ne m intéresse pas je me suis définis comme une hétéro acceptant l amour sous toute ses formes.
Mais comment en parler à ses ami(e)s et leur expliquer cela, j ai réussis avec mes parents qui m ont simplement dit qu’ils était heureux que je sois trouvée. Même si je m assume personnellement j ai encore peur de l’assumer par rapport au monde.
J’ espère que ceci encouragera les personne dans mon cas qui ne sont ni bi/lesbienne/gay/ou hétéro , qui se cherche encore , tout ça pour dire que l’on ne doit pas se mettre dans des cases tout seul

Louloute

Publicités




Nous, nous sommes là.

21 04 2013

Je m’adresse aux jeunes LGBT, qui voient peut être effarés l’homophobie latente de leurs parents, grand(e)s frères/soeur, grands parents, amis, de leurs proches se révéler avec ces manifestations anti-égalité.
Ceux qui pour vous étaient supposés vous aimer, vous soutenir et qui devraient se battre pour votre bonheur avec fierté et orgueil, et vous les voyez lutter contre vos droits, contre votre avenir.
Vous avez maintenant peur de vous assumer, vous n’osez plus révéler votre différence.

Je ne peux peut être pas vous aider personnellement mais j’espère vous donner un peu d’espoir. Je me bats pour vous depuis des mois, je manifeste, je signe toutes les pétitions de la Terre, j’en parle constamment pour faire évoluer l’opinion des gens qui m’entourent pour qu’ils nous rejoigne.
Car oui nous sommes les millions à nous battre pour VOUS, pour vous dire que si votre familles, vos amis vous laisse tomber NOUS, NOUS VOUS AIMONS et que nous serons toujours là pour vous, peut importe votre orientation, votre genre. Pour nous vous êtes juste beaux tels que vous êtes, vous méritez les paix, le bonheur et des droits. Ensemble nous nous batterons pour votre vie future.
Nous ne pourrons pas remplacer votre famille mais dîtes vous que vous avez maintenant une deuxième famille de millions de personne qui vous aime et qui est là pour vous jusqu’au bout.

http://www.le-refuge.org/
http://www.sos-homophobie.org/

Seventies





Subway

16 02 2013

Pour le St Valentin, le Subway d Angers affichait ceci:
« Saint-Valentin – Jeudi 14 février – Fête des amoureux pour les couples (H/F*) ».

L’astérisque renvoie à la mention suivante, écrite en petit tout en bas de l’affiche : « Discrimination (?) : Non, la loi de mariage pour tous a avancé, mais n’est pas encore ratifié par le sénat. Jusque la je utilise la loi de la liberté d’expression (sic) ».

VDH

nernitt





« Alors, t’as quoi ? Un homosexuel ? « 

27 12 2012

Aujourd’hui, en SVT (Sciences de la Vie et de la Terre) nous voyons « l’unité et la diversité des êtres humains » : l’ADN, les chromosomes, les gènes…
Nous faisons une activité où nous sommes censés obtenir finalement une cellule souche avec des chromosomes sexuels XX ou XY. Le professeur nous demande un par un si nous avons une fille ou un garçon. Alors qu’il interroge un élève qui hésite et met du temps à répondre, un de mes camarades s’exclame : « Alors, dis-le, t’as quoi ? Un homosexuel ?  »
Quasiment tous les élèves ont ri. Notre prof a soupiré mais n’a pas réagi et est passé à autre chose.
VDH

Eloïse





« Arrête, t’es dégueulasse ! »

27 12 2012

Aujourd’hui, en cours de Physique-Chimie, mon voisin de devant, Pierre-Yves déclare soudain : « Éloïse, je suis sûr qu’elle est gouine. » Sachant qu’il n’est pas plus LGBT-phobe que -hélas- la majorité des collégiens de son âge et qu’il voulait seulement « plaisanter », cela ne m’a pas tellement choquée. Au collège, fort malheureusement, « pédé » est une insulte comme une autre…
Mais ce qui m’a fait plus mal, cela a été d’entendre ma voisine, seize ans, protester, en voulant me « défendre » : « Oh, arrête Pierre-Yves, t’es dégueulasse ! T’es vraiment dégueulasse ! »
J’ai quatorze ans et je ne sais même pas si je suis hétérosexuelle, homosexuelle, bisexuelle, queer, asexuelle, etc. … Mais j’imagine ce qu’aurait ressenti une lesbienne (ou une bisexuelle…) en entendant qualifier ses amours, ses attirances qu’elle n’a pas choisi, une part intrinsèque de son identité, bref son orientation sexuelle, de « dégueulasse »… Quand je pense que pour certaines personnes, l’homophobie est « une invention des lobbys gays afin de culpabiliser ceux qui s’opposent à leur projet de destruction de la société »…
Alors, de la part d’une ado solidaire qui a horreur de l’intolérance : VDH

Eloïse





si on défend c est qu on en est ?

25 11 2012

A la suite d’un article parue dans le journal sur le mariage pour Tous, nous discutons entre collègues. Défendant mon opinion pour, l’une d’elle me dit avant de partir très rapidement:
 » De toute façon, mariage ou non, c ‘est pas pour demain que ta copine et toi pourrez adopter! »  Ba en fait.. je suis hétéro, célibataire et je veux pas d’enfants.

 

nernitt





Il n y a pas que les homos qui luttent pour leur droit

25 11 2012

Je suis une jeune femme métisse hétéro et depuis toujours, je combat toutes formes de discriminations.

Ma mère, mes collègues et d’autres personnes de mon entourage sont persuadées que je suis homosexuelle parce que je traîne dans des bars gays et défend bec et ongles leurs droits.

Ma mère est blanche, mon père noir, et toute ma vie,  j’ai entendu les pires horreurs sur le couple qu’ils formaient, puis sur leur séparation. Bizarrement, je trouve des ressemblances entre leur couple,  l’éducation monoparental et les anti mariage homo:
-c’est pas normal
– s’ils font des enfants métisses il n’y aura bientôt plus de blancs en France!
( si les homos peuvent se marier, il n’y aura plus de couple hétéro-ba ouai c est contagieux attention- et comme c’est contre nature, il n’y aura plus d’enfants à naître -on est 7 milliards sur la Terre!-)
– éduquer juste par sa mère, l’enfant ne va pas se développer normalement (un papa une maman ne mentons pas qu’ils disaient hein?)

Et après tout ce que j’ai entendu, les gens ne comprennent toujours pas qu’une hétéro puisse se sentir concerner! Faut il attendre d’avoir un cancer pour se sentir concerner?
Et à ceux qui disent que le mariage (qui à une notion d’amour que depuis peu, car autres fois, c’était surtout un contrat pour lier des intérêts communs) (et encore aujourd’hui d’ailleurs!)  est uniquement fait pour la procréation, faut il donc l’interdire aux personnes stériles??
Finalement, la guéguerre qui se déroule actuellement n’est qu’une excuse de plus pour se battre contre l’ennuie…

Une hétéro dégoutée

 

nernitt