Quoi penser?

23 07 2011

J’aime une personne qui ne m’aimera certainement jamais comme je l’aime. Je me suis toujours dit que ce n’était pas possible, que non, je ne suis pas homo mais quand je pense à cette personne tout est différent, je ne sais pas quoi penser.

moi

Publicités

Actions

Information

106 responses

23 07 2011
Un autre moi

Et bien cela dépend si cette personne est homo (et potentiellement intéressée) elle aussi,

Si c’est le cas et bien tu pourrais juste te lancer, à priori tu ne risquerais pas grand chose si ce n’est passer un bout de temps (plus ou moins long, et je te souhaites qu’il soit le plus long possible) agréable.

Sinon, je peux juste te conseiller de prendre ton mal en patience, et que le temps n’effacera surement pas tes sentiments mais qu’il les fera s’estomper pour qu’ils ne te tracassent plus (enfin j’imagine que c’est le cas)

En tout cas c’est comme ça que je le ressens.

Un autre moi (quelle coïncidence)

23 07 2011
moi

Merci pour tes conseils et pour m’avoir répondu.

24 07 2011
moi

Au fait, pour répondre à ta question, je ne dirais pas que mes sentiments me tracassent (même si j’y pense assez régulièrement). Si j’étais presque sûre que mes sentiments étaient réciproques, crois-moi, je ne me poserais pas autant de questions.

Encore merci pour avoir essayé d’analyser ma situation (qui n’est pas des plus faciles) Autre Moi (Qui c’est, on se connait peut-être!)

26 07 2011
moi

J’aime toujours autant cette personne, je ne cesse d’y penser (à tel point qu’il m’est difficile de réaliser mes tâches). J’aimerais tellement pouvoir lui dire à quel point je l’aime (même si je lui ai déjà dit vaguement) mais j’ai peur que mes aveux empirent les choses.

Ce qui me fait peur n’est pas tant lié au fait que cette personne me dise qu’elle n’est pas interessée (j’accepterais et honnètement je ne m’attends pas à une réponse positive) mais j’ai juste peur qu’elle me raye définitivement de ses contacts (ce qui me ferait énormément souffrir). J’ai besoin d’elle (mon histoire est très compliquée).

Peut-être qu’il vaut mieux que je ne lui dise rien et rester tous simplement dans le silence, je ne sais pas.

26 07 2011
Un autre moi

Il m’est arrivé de me retrouver dans des situations assez similaires, et notamment il y a deux ans avec une personne avec qui j’avais une forte relation amicale.

Je ne pouvais m’empêcher de penser à elle au point de perdre ma motivation dans tout ce que j’entreprenais. Et pourtant j’ai eu la chance de pouvoir lui avouer mes sentiments (certes avec l’aide d’une certaines boisson capable de bien des miracles, surtout lorsqu’on a besoin d’un petit coup de boost). Je ne m’attendais pas à ce que cette personne me tombe dans les bras, et j’ai eu raison, mais, je savais que notre relation amicale était (et l’est encore) assez forte pour que l’on puisse rester en bons termes.
C’était une chance pour moi de commencer à arrêter de me « tourmenter » et de me faire des films, tout en gardant cette relation amicale.

Je comprends que tu ne puisse pas anticiper exactement sa réaction, et tout comme toi je choisis en général de taire mes sentiments, parce qu’après tout cela peut arriver à beaucoup de monde mais surtout pour ne pas dégrader les relations que je peux avoir avec mes amis. Et cela peut te prendre des jours ou plusieurs mois, mais au final tu en ressors plus fort psychologiquement, sans pour autant devenir insensible.

J’espère que je t’aurais donner un petit peu lumière, et je te souhaite beaucoup de courage et de patience.

16 09 2011
Pierre

Excuse-moi, je vais répondre très humblement à ton message et par le bon sens, je crois.

Le mot peur se répète assez souvent. Soit. Tu emploies beaucoup de conditionnel exprimant des éventualités débouchant sur du négatif. Tu sembles résigné à un avenir négatif dans cette relation. Soit. Alors, si ce que tu dis est vrai, qu’est-ce que tu as à perdre, pourquoi tu ne mets pas les choses au clair tout de suite ?

Tu as peur qu’elle te raye définitivement de ses contacts ? Excuse-moi pour ma franchise mais si ça doit se produire, elle finira par le faire.

16 09 2011
moi

Bonjour Pierre,

Que dire de tes messages? Effectivement je suis assez pessimiste (mais comment ne pourrais-je pas l’être en ce moment?)Effectivement j’emploie souvent le conditionnel car je ne suis sûre de rien.

Mais qu’en est-il aujourd’hui?
Cela fait à présent 5 mois et 10 jours que je n’ai plus aucune nouvelle de la personne en question. Ai-je définitivement perdu la relation que j’avais construite avec elle? Non je ne peux pas le croire!!! Elle représente tellement pour moi!!!

Tout est de ma faute.

J’ignore si j’ai répondu à tes questions Pierre mais je ne sais pas quoi te dire de plus. Je voudrais toutefois, avant de terminer mon message, envoyer le bonjour à Seventies, un autre moi, Mat ainsi qu’à Djul…(j’espère n’avoir oublié personne, sinon je m’en excuse).

Bonne continuation.

16 09 2011
Djul

Bonjour « Moi »,

Est ce que tu as essayé de rentrer en contact avec elle ? Au moins par mail. Peut-être est elle coincée dans une situation qui lui fait peur. Essaye au moins, tu n’as rien à perdre de plus.

En tous cas, si elle rompt le contact avec toi pour ça, pour moi tu n’as rien perdu, elle n’en valait pas la peine. Quand on aime les gens (au sens large) on les accepte comme ils sont.

18 09 2011
moi

J’ai effectivement essayé de reprendre contact avec elle mais en vain et je ne peux rien faire si ce n’est qu’attendre. J’espère de tout coeur, qu’il ne lui est rien arrivé de grave et qu’elle va bien.

18 09 2011
moi

…si je n’ai pas de ses nouvelles, ce n’est absolument pas de sa faute. Tout est de ma faute, j’espère vraiment qu’elle me pardonnera un jour, je veux vraiment pouvoir rester en bons termes avec elle, j’espère vraiment qu’elle me recontactera un jour!!!

mais sache, Djul, qu’elle ne me jugera jamais et que si elle venait à prendre cette décision « décision que je ne souhaite pas cad ne plus jamais vouloir entendre parler de moi » ce ne sera certainement pas lié au fait que je lui ai dit un jour que je suis finalement tombé irrévocablement et éperdument amoureuse d’elle (même si cela n’a certainement pas arrangé les choses).

Mon admiration pour elle, mon manque de confiance en moi, mon pessimisme….ont tout gâché et ont détruit la relation que j’avais de plus chere et je ne m’en rend compte que maintenant!!!!!

Est-ce trop tard?

Je ne veux vraiment pas perdre cette personne, elle compte tellement pour moi. snif

26 07 2011
moi

Belle histoire qui se termine plutôt bien, quand même. J’espère vraiment que mon histoire se terminera aussi bien que la tienne.

Merci beaucoup pour ces belles paroles.
Je te souhaite de passer une bonne soirée.
Amicalement.

27 07 2011
moi

Je pensais que je me sentirais beaucoup mieux après avoir avouer mes sentiments mais finalement c’est plus difficile que je ne le pensais. Je n’arrête pas d’y penser (j’ai l’estomac noué). Je reviens petit à petit à la réalité et je me dis que j’ai fait une grosse erreur en déclarant « ma flamme » à cette personne (même si mes sentiments sont vraiment sincères) ( je n’ai pensé qu’à moi…)

Contrairement à toi, je n’ai pas eu l’occasion de lui dire de vive voix et si j’avais eu l’occasion, je crois que je ne l’aurais jamais fait… (du moins pas pour l’instant car je n’ai pas autant de courage que toi).

Aujourd’hui, je ne sais pas quoi penser, j’ai l’impression d’avoir tout gâché. Je ne sais pas si je pourrais qualifier ma relation avec cette personne (avant que je lui avoue mon amour) comme étant une vrai relation amicale mais ce qui est sûr c’est qu’elle a toujours été attentionnée avec moi et a toujours été là pour m’écouter.

« C’est si douloureux d’être amoureux ».

Maintenant je ne peux seulement qu’attendre, en espérant que les choses s’arrangent (comme on dit pas de nouvelle, bonnes nouvelles!), j’espère…

Encore merci, Autre Moi, pour ton soutien moral!
Je te souhaite de passer une bonne soirée.
Bien amicalement.

27 07 2011
Seventies

J’arrive un peu sur le tard mais j’espère que tout ira pour le mieux pour toi.
Tu as été sincère c’est à mon sens ce qu’il y a de plus important.
Si tu ne lui avais rien dit les sentiments n’auraient pas disparu et même au contraire. Là au moins il/elle le sait et si elle est n’est pas intéressé (ce que je ne te souhaite pas) et qu’il/elle est raisonnable elle voudra toujours être ton amie. Je suis très amie avec un garçon qui savait parfaitement les sentiments que j’avais pour lui, quand il l’a appris, il est resté très discret sur le sujet, patient et doux le temps que mes sentiments s’estompent, il ne m’a jamais rejeté scèhement et maintenant nous sommes très bons amis et c’est juste un ami.
J’espère que pour toi si cette personne n’est pas intéressée cela se passera de même et que vous pourrez rester en bon terme !
Et maintenant (c’est une phrase de cuisinier mais elle s’applique dans bien des cas je trouve) il faut donner le temps au temps !
Prends soin de toi en attendant 🙂

27 07 2011
Un autre moi

Désolé (je n’ai pas réussi à l’éviter) que ça ne se soit pas aussi bien passé, mais je suis plutôt d’accord avec Seventies, tu as le mérite d’avoir été honnête et tu n’as aucunement manqué de courage.

Cette personne s’en rendra bien compte et au plus tôt j’espère, mais c’est vrai qu’il va surement falloir t’armer de beaucoup de patience avant de pouvoir remettre tes sentiments (pour elle) sur le tapis. Cela va surement être dur au début mais comme je te le disais avec le temps tu prendras du recul et/ou tu rencontreras une autre personne (en espérant ne pas retomber dans le même schéma, ce qui m’est déjà arriver) et/ou tu l’oublieras (ce qui reste très peu probable et je ne te le souhaite pas non plus car elle semble beaucoup compter pour toi), et tu en sortiras tellement plus grand (je t’assure ça peu prendre du temps mais c’est le cas).

En attendant (il s’agit de la période un peu moins évidente), fais de trucs, plein de trucs, sors, voyage, vois d’autres gens (bien qu’il y ait des chances que cette personne fasse partie du cercle de tes connaissances, dans ce cas rencontre des nouvelles personnes ! 😉 ) mais ne fais pas la même erreur que moi. Bien que dans mon cas ça se soit mieux passé, ça n’a pas vraiment changé ma situation et j’ai non seulement gâché beaucoup de temps à rester seul chez moi mais ça ne m’a pas du tout aidé et je ne m’en rend compte qu’aujourd’hui. Le fait même d’avoir posté un « message » sur vdh est « bien »(quand je mets des guillemets c’est que je commence à manquer de vocabulaire).

J’espère que tu dors bien et que ça ira mieux vite.

ps : désolé pour le léger retard et de rien, ça fait plaisir de t’aider parce que j’aurais aimé que quelqu’un le fasse pour moi.

28 07 2011
moi

Merci Seventies.
Si seulement tu pouvais être la personne à qui je pense, Autre moi, je me sentirais moins mal. En ce moment, ce qui me tracasse n’est pas tant lié, au fait, que cette personne n’est pas intéressée par moi. Pour vous dire la vérité « Seventies et Autre Moi », si cette personne m’avait répondu  » Je t’aime moi aussi », je crois que je lui aurais dit que finalement je ne suis pas prête (même si je l’aime vraiment). Le problème est juste lié au fait que je n’ai plus de ses nouvelles (c’est peut-être pour cette raison que j’y pense beaucoup et que j’ai voulu lui dire).

A présent, je me culpabilise, j’ai l’impression d’avoir vraiment aggravé ma situation et j’ai l’impression de lui avoir fait tellement de mal. Ce n’était pas vraiment une amie pour moi, c’était plus qu’une amie, une personne que je respecte énormément beaucoup et qui m’a vraiment beaucoup aidé dans ma vie « sans elle, je ne serais pas là où je suis ». A présent, j’ignore si cette personne continuera à m’aider, si elle sera toujours là pour m’écouter quand j’en aurai le plus besoin. J’aimerais tellement que cette personne me dise qu’elle ne m’en veut pas, qu’elle sera toujours là pour moi pour m’aider à essayer d’affronter mes problèmes. J’aimerais tellement qu’elle me rassure et qu’elle ne me laisse pas dans le doute.

D’où mon mal être, si je n’ai pas de nouvelles, cela veut dire que ce n’est vraiment pas bon signe. Malheureusement, vous ne connaissez pas entierement mon histoire et aujourd’hui j’ai l’impression d’avoir fait une énorme erreur irréparable.

J’étais sur un petit nuage et je n’en ai fait qu’à ma tête. Aujourd’hui, je me sens si mal . Je ne suis seulement qu’une très jeune petite adulte (qui est encore très couvée par ses parents même si c’est parfois assez tendu), quant à cette personne, elle est un petit peu plus agée que moi et plus mature alors quand j’ai décidé de lui avouer mes sentiments, jamais je n’aurais pensé un seul instant (enfin quelques secondes) que je pouvais peut-être faire beaucoup de dégats.

Tout comme toi, Autre Moi, je suis complètement démotivée et le problème c’est que je ne peux pas me permettre d’être démotivée, pas cette année. Quand je pouvais me le permettre, je ne l’ai jamais vraiment été, et quand je ne dois pas me le permettre, je le suis !! (c’est pas cool)

Si seulement, j’étais sûre que cette personne ne m’en veut pas!!! Peut-être que ça irait mieux et j’arrêterais de me culpabiliser. Mais pour l’instant, je n’en ai pas la moindre idée.

Encore Merci beaucoup Seventies et Autre moi pour votre soutien.
Je n’ai jusqu’à présent jamais parlé à qui que ce soit (mis à part à la personne concernée) de mes sentiments si fort que je pouvais ressentir pour elle.

Je ne suis pas non plu du style à poster des commentaires mais pour le coup, là j’ai fait fort!

Encore merci…

28 07 2011
Seventies

oh ne te panique pas tant que tu ne sais pas. Il faut lui laisser le temps de digérer la nouvelle, si elle ne te répond pas tout de suite ce n’est pas forcément mauvais signe ! Elle a peut être elle aussi besoin de faire le point comme toi tu as eu besoin de le faire auparavant !
Si tu es chère à cette personne elle reviendra vers toi, peut être seulement en tant qu’amie mais elle reviendra vers toi !!

16 09 2011
Pierre

J’approuve entièrement ce point de vue de Seventies. En effet, l’attente te paraîtra longue…

29 07 2011
moi

J’aimerais bien que tu aies raison Seventies et j’espère que tu as raison. Même si je me sens, à présent, très stupide, je ne regrette finalement pas de lui avoir dit. Je serai peut-être malheureuse toute ma vie car j’aime une personne qui ne m’aimera certainement jamais comme je l’aime mais au moins je ne regretterai pas de ne pas lui avoir dit un jour (même si ma déclaration n’a été seulement qu’une déclaration écrite).

Mes sentiments étaient vraiment sincères (et le sont toujours) et me connaissant, je pense qu’elle sait que je ne mens pas.

J’ignore encore ce qu’elle pense de tout ça et j’avoue que c’est dur.

Le temps peut parfois paraître si long!

Encore merci à vous deux pour ce grand soutien!

31 07 2011
Seventies

Je suis contente que tu ne regrettes pas, être honnête est une des choses les plus importantes à mes yeux. Laisser les non dits et la tension s’installer entre vous n’aurait pas été une bonne chose, cela aurait fini par envenimer les choses, vous auriez été tendue parfois, blessante involontairement car opprimée et vous vous seriez peut être disputé pour rien.
Patience à vous !!

6 08 2011
moi

Une semaine qui vient de s’achever mais je viens à peine de voir ton message Seventies. Même si je sais que c’est une personne qui a un grand coeur et qui ne me jugera jamais, je me sens bête par moment (même souvent).

Ma situation ne s’est pas vraiment améliorée depuis. Même si j’ai eu l’occasion de me divertir ces derniers jours (j’ai d’ailleurs pensé à toi « un autre moi ») j’y pense toujours autant. J’éprouve comme un sentiment de solitude, d’insécurité et je me pose beaucoup de questions et de nouveau la toute première que je me posais (mais pas concernant mes sentiments pour cette personne, mes sentiments sont très clairs!)

Je n’ai jamais vraiment eu l’occasion d’en parler à qui que ce soit et je vous reremercie d’avoir pris le temps de me réconforter. Je voudrais toutefois m’excuser pour avoir monopolisé le site avec mon histoire.

ps : je vous souhaite de passer un bon week-end.
Bien amicalement.

11 08 2011
moi

Je suis désespérée…
complètement désespérée.

13 08 2011
moi

Je ne sais pas si vous verrez mon message. A nouveau, je vous remercie beaucoup pour avoir été là quand j’en avais le plus besoin mais j’y pense toujours autant (je me dis que je suis stupide et/ou que j’ai tout gâché…) et quand j’ai un coups de blues comme aujourd’hui, je ne sais pas quoi faire.

Si j’ai bien compris, je dois essayer de construire ma vie toute seule (même si je garderai toujours la personne que j’aime tant dans mon coeur) et laisser défiler le temps? (lui laisser le temps de digérer la nouvelle).

J’avais l’habitude de lui écrire souvent et encore plus quand ça n’allait pas et j’avoue que maintenant c’est très difficile.

J’ai longtemps pensé que ce n’était seulement que de l’admiration que j’éprouvais envers cette personne mais non, j’en suis presque sûre, c’est plus que de l’admiration, je l’aime vraiment… Mais le petit « tilt » dans cette histoire c’est que je n’ai jamais vraiment été attiré par une personne du même sexe que moi (sauf elle) alors quoi penser?

14 08 2011
moi

Nouvelle petite reflexion cette nuit et je pense avoir tout compris, c’est juste que c’est très difficile car cette personne compte énormément beaucoup pour moi (mais je pense que vous l’aviez compris 🙂 ).

Cela va vous paraître certainement absurde mais desfois j’ai l’impression de ressentir tous ce qu’elle ressent.

Si j’ai vraiment besoin de conseils, je sais (et j’en suis persuadée) qu’elle ne me tournera jamais le dos et qu’elle fera toujours de son mieux pour essayer de m’aider. Je n’ai donc certainement pas de soucis à me faire de ce côté là.

Le problème c’est que je me suis vraiment attachée à cette personne et même si, pour de multiples raisons, elle ne pourra peut-être certainement jamais m’apporter ce petit plus que j’aimerais avoir…pour l’instant, il m’est difficile d’envisager ma vie (plus tard), sans elle.

Ce qui explique pourquoi j’ai dit dans mon précedent message (même si je me souviens très bien de ce que tu m’as dis « Un autre moi ») : En attendant, je dois essayer de construire ma vie… toute seule.

Je ne vois vraiment pas ma vie sans cette personne et quoi qu’il arrive, elle restera toujours dans mon coeur.

Et c’est là toute la difficulté, comme elle sait à quel point elle compte beaucoup pour moi et qu’elle ne peut pas m’apporter ce que j’attends d’elle… elle veut (je pense) justement essayer de prendre un peu de distance avec moi pour ne pas me faire souffrir…Sauf que pour moi c’est très difficile, je me sens seule, j’ai besoin de ressentir sa présence pour ne pas perdre espoir, pour me dire qu’il ne faut pas que je baisse les bras et que je peux y arriver…donc c’est dur parcequ’elle me manque. Elle me manque tellement.

Alors quoi faire quand on est dans ce cas?
attendre…?

Je me fais peut-être des films mais en tout cas c’est comme ça que je le ressens pour le moment.

Que je sois homo, hétéro ou bi seul l’avenir me le dira mais c’est le cadet de mes soucis (et puis… perso, pour moi il n’y a pas de différence, l’essentiel c’est d’être heureux!!!)

Qui sait, peut-être que je serai avec la personne que j’aime tant, seul l’avenir me le dira!

14 08 2011
moi

Promis, après ce message, j’arrête de vous saouler avec mon histoire. Je viens de voir une émission qui m’a vraiment refroidi le dos car comme certaines personnes de l’émission, moi aussi, je ne cesse de penser à la personne que j’aime car je n’ai jamais été autant amoureuse qu’aujourd’hui… mais le fait qu’elle compte beaucoup pour moi, j’ai tendance à vouloir lui écrire souvent (chose que je ne fais plus depuis que je lui ai avoué mes sentiments mais jusqu’à quand?) Pour info, je l’ai tjs aussi considéré comme une confidente mais je lui racontais peut-être trop souvent ma vie. Mais je me dis que maintenant, vu que je lui ai avoué mes sentiments nos conversations seront différentes, je n’aurai plu à lui dire tous les 6 mois qu’elle compte bcp pour moi vu qu’elle sait déjà tout!

Mais question : Comment passer à autre chose quand on a pas de nouvelles? quand on ignore ce que la personne pense de tout ça?
Si elle ne me dira jamais « je ne suis pas intéressée » comment le deviner? Même si c’est assez évident, je peux toujours espérer qu’il se passe quelque chose, un jour, entre nous. (la preuve: je l’écris dans mon message précédent, donc je le pense toujours).

C’est vrai que j’ai l’impression d’avoir beaucoup de points communs avec elle mais je suis dans l’incapacité à deviner réellement ce qu’elle pense de tout ça!!! alors comment savoir?

Que dois-je faire?

14 08 2011
moi

Désolée, en écrivant un peu vite j’ai un peu mélanger les termes « refroidir », « dos » je voulais plutôt dire : J’ai vu une émission qui m’a fait froid dans le dos.

J’ai dû en faire d’autre erreur…
mais bon… je voulais surtout rectifier celle-ci 😉

15 08 2011
Mat

Pour avoir vécu une situation similaire étant plus jeune, je sais à quel point c’est difficile pour toi. J’ai vu aussi les autres souffrir et perdre les amis. C’est dure, très dur mais avec le temps la douleur s’estompe et parfois même les sentiments changent.
Maintenant, des années après, en revoyant la personne dont j’étais si follement amoureuse, je ne comprends même pas ce que j’ai pu lui trouver.
Tout ça juste pour te dire de tenir bon, ça changera et ça va s’améliorer et tu va rencontrer quelqu’un qui t’aime aussi, homo ou hétéro.
Parce que si ton amie te rejette maintenant, ce que, peut-être ,tu lui a prêté les qualités qu’elle ne possède pas forcement…

15 08 2011
Seventies

(excuse moi de ne pas t’avoir répondu avant j’étais partie en stage)
Je suis tout à fait d’accord avec Mat, laisse le temps faire, tu trouveras d’autres personnes à qui te confier etc… et effectivement si elle te tourne le dos c’est que ce n’était pas vraiment ton amie.
Il y avait une lesbienne dans ma classe que je n’appréciais pas du tout (elle était vulgaire, carrément anti-hétéro ce qui est aussi stupide qu’être anti-homo) enfin bref elle m’avait clairement draguée, j’ai fait comprendre que je n’étais pas intéressée par les filles (ouuuuh la menteuse) et j’ai coupé le peu de lien qu’on avait. Mais je n’arrive pas à envisager de ne plus parler à une de mes amies qui serait amoureuse de moi. Sauf si elle me le demande pour « l’aider » à passer à autre chose plus facilement.
« Si un ami te tourne le dos, réjouis toi ce n’en était pas un. »

quand tu dis « Comment passer à autre chose quand on a pas de nouvelles? » à mon avis tu devrais lui parler, briser la glace, si elle te dit « attends j’ai encore besoin de temps » et bien il faut lui en laisser ou alors si elle te dit « j’ai réfléchie, moi aussi je suis déboussolée, allons y essayons » alors fonce ou alors « désolé mais … » et bien il faudra panser tes plaies.

Si tu veux j’ai créer une adresse mail (seventiesvdh@live.fr) ça évite de passer par ce site, agréable au demeurant mais pas très pratique, je ne le consulte pas aussi souvent que je consulte mes mails.

15 08 2011
moi

Ne connaissant pas entièrement mon histoire vous ne pouvez finalement peut-être pas vraiment m’aider mais je tenais à vous remercier « Un autre moi » et « Seventies » pour toute l’aide que vous m’avez apporté jusqu’à présent.

Je sais que je ne pourrai jamais être avec cette personne (c’est triste mais c’est comme ça) et même si le temps n’effacera certainement jamais les sentiments que je peux éprouver envers cette personne, j’espère que celui-ci arrivera à les faire s’estomper pour qu’ils ne me tracassent plus et me permettent de mieux contrôler mes émotions afin que je puisse me concentrer (et mieux dormir la nuit).

C’est vrai que le stress de mes études n’arrangent pas les choses et explique en grande partie pourquoi ces derniers jours je n’avais pas vraiment le moral mais il faut que j’arrête de me culpabiliser : il fallait de toute façon que je lui avoue mes sentiments (même si………)
Je ne pouvais plus les garder pour moi. Certe ça ne s’est pas passé comme j’aurai souhaité que cela se déroule mais il fallait que je lui dise.

J’espère juste que ma relation, avec elle, ne changera pas. J’espère qu’elle continuera à me conseiller (comme elle a fait ces dernières années) et qu’elle me boostera et m’encouragera toujours autant!

Ne pas avoir de ses nouvelles est tout à fait normal et je ne pense pas que cela indique forcément que c’est mauvais signe (enfin j’espère avoir raison…enfin que tu as raison « Seventies »). Comme je vous l’ai dis, ce n’était pas vraiment une amie pour moi mais beaucoup plus (ce qui explique pourquoi mon histoire est si compliquée). Elle était un peu comme une confidente, une grande soeur…. comme une « amie-soeur » en fait! (et j’espère que ça restera toujours comme ça).

Même si mon histoire est un peu différente de la tienne « Un autre moi » j’aurais aimé (si bien sûr, ce n’est pas trop indiscret de ma part et si cela ne te remémore pas de mauvais souvenirs), savoir comment ça s’est passé pour toi après? si maintenant tout se passe bien?

Mon histoire se terminera donc avec ces derniers mots.
Je vous remercie encore pour toute votre aide ainsi que pour votre écoute. Je vous souhaite une bonne continuation pour la suite.

Bien amicalement.
Moi.

15 08 2011
moi

désolée, je n’avais pas vu vos messages « Seventies » et « Mat » …
je ne sais pas quoi dire : merci.

17 08 2011
Seventies

Bonne chance pour la suite !
tiens nous au courant si tu veux
mon adresse mail est tjs dispo si un jour tu as besoin d’en parler

17 08 2011
moi

Merci Seventies, c’est gentil (cela me va droit au coeur).

18 08 2011
Un autre moi

Excuse moi de mon retard « moi », j’ai pris quelques vacances sans net.

Je viens de lire les derniers messages postés et j’ai un peu de mal à savoir quoi te dire pour t’aider mais je vais essayer en répondant à ta question.

D’abord, je pense que la relation que j’avais avec mon ami n’était pas aussi forte que celle que vous pouvez avoir (ou peut être que j’ai du exagérer car j’aimais et j’aime encore beaucoup cette personne).

Ensuite j’ai eu la chance de pouvoir en discuter au moins une bonne heure ce qui me parait quand même peu car notre discussion a du être écourtée (on était attendus quelque part) mais ça ne s’est pas arrêter à « je pense que je t’aime » suivi d’un « … ». Bien sûr que ça a été difficile de lui avoué mais il a été très compréhensif, il a compris que c’était très difficile pour moi et il m’a simplement répondu que ce n’était pas possible (ce à quoi je m’attendais) mais que ça ne signifiait pas que l’on devait cesser de se voir.
Nous avons continuer à nous voir (puisque l’on avait le même groupe d’amis), nous étions dans la même classe, ensembles en groupe de TP, etc.

Depuis, nous n’avons pas reparlé de cela (mes sentiments pour lui) mais nous pouvons parler de nos petites-petits amies-amis et de tout le reste sans problème.

Aujourd’hui, comme Mat et Seventies ont pu te l’expliquer, (même si cela ne fait que 2 ans) je n’ai pas oublié mes sentiments, je l’admire toujours, je suis toujours attiré par cette personne, mais mes sentiments ne me font plus mal et finalement je ne me vois plus me mettre en couple avec lui. C’est quelque chose de fort que d’être passer par là, et je pense que ça ne serait pas le cas si ça ne faisait pas mal. Évidemment le « must » ça aurait été de pouvoir me retrouver dans ses bras, mais bon (je vais te dire quelque chose de pompant, énervant, … mais bon) c’est comme ça et tu ne peu pas la forcer à t’aimer ni te forcer à ne pas l’aimer (je veux dire aimer, aimer quoi !).

Enfin tout est bien (ou pas si mal) qui finit bien.

Tiens le coup, rien n’est finit mais pas de raison pour que tu ne tiennes pas le coup ! 😉

19 08 2011
moi

Surtout ne le prends pas mal, je ne serais te dire pourquoi toi « Un autre moi » mais j’ai espéré, j’espérais que tu sois la personne à qui je pense. Pendant une fraction de seconde, je l’ai cru…c’est stupide mais je l’ai pensé: Etait-ce peut-être un moyen, pour moi, de me rassurer? je ne sais pas.

Aujourd’hui je suis obligée de me faire à l’idée que je n’ai vraiment plus aucune nouvelles de cette personne et à l’heure où j’écris je n’ai pas de mots pour exprimer ce que je ressens.

Sache que (même si ce n’est pas toi) je suis contente d’avoir fait ta connaissance « Un autre moi », il en va de même pour Seventies et Mat.
Merci beaucoup pour votre soutien (Parler m’a fait le plus grand bien!)

19 08 2011
moi

Tout aujourd’hui, j’ai essayé de lui écrire…mais je ne suis pas arrivée à lui dire un seul mot…(si seulement elle pouvait m’écrire, j’arrêterais ainsi de me prendre la tête!)

« Attendre » est peut-être mon seul remède.

20 08 2011
moi

Je voulais juste terminer mon histoire en vous redisant merci : merci de m’avoir fait part de vos expériences, de m’avoir conseillé et surtout de m’avoir écouté.

Encore une fois, j’étais trop loin de la vie réelle et je ne m’en rends compte qu’aujourd’hui. Penser ne serait-ce qu’un seul instant que je pourrais, peut-être un jour, faire ma vie avec cette personne, c’est stupide, je suis stupide. (si on s’était rencontrée dans des circonstances différentes, j’aurais peut-être pu l’envisager et avoir cette discussion avec vous…mais ce n’est pas le cas. Mais bon, sachez que je ne regrette absolument pas…comment dire… la façon/la manière/ les circonstances qui m’ont permi de faire sa connaissance.)

Encore merci pour votre soutien. J’aimerais toutefois m’excuser une nouvelle fois pour m’être appropriée le site avec mon histoire.

Bonne continuation pour la suite.
Bien amicalement.
Moi.

21 08 2011
Seventies

tu n’as à t’excuser en rien, tu avais besoin d’en parler, nous étions là. Et personne ne s’est plaint d’avoir été dérangé ^^
tu n’es pas stupide, tu as été honnête et c’est tout à ton honneur, sois fière de toi !

22 08 2011
moi

Merci Seventies, c’est gentil.

23 08 2011
moi

Je suis complètement démotivée, complètement dégoutée de la vie…je n’ai envie de plus rien faire et de tout laisser tomber. Je n’ai vraiment plus aucun espoir (même si au plus profond de moi, je souhaite, je prie pour que cela s’arrange) je n’ai pas d’autres solutions que de me dire que j’ai définitivement perdu la seule et unique personne qui comptait le plus pour moi et tout ça à cause de qui? de moi!!!!!!!!!!!!!!!

Tout le monde dans ma famille pense, justement, que pendant les heures où ils ne m’apperçoivent pas, je travaille vraiment très dur sauf qu’en fait, j’ai perdu toute ma motivation et pendant ces heures là, en réalité, mon coeur ne cesse de pleurer cette personne.

Très peu de personnes ne peut réellement comprendre ce que je vis. Pourquoi a-t-il fallu que je m’attache à ce point à cette personne? Elle ne voulait simplement que m’aider dans ma vie…et moi, j’ai tout gâché, mon admiration, pour elle, a tout gâché……tout est de ma faute (Je ne suis pas fiere de moi, vraiment pas fiere de mon comportement..).

Je ne cesse de me répeter « Allez, relève toi!!, c’est psychologique, crois-tu qu’elle aimerait te voir dans cet état? non absolument pas, au contraire, elle aimerait que tu t’endurcisses…et que tu lui prouves que tu peux t’en sortir toute seule et là, crois moi, elle sera vraiment fiere de toi » mais je n’y arrive pas. J’ai vraiment l’impression d’avoir été arraché de force à cette personne et j’ignore si elle me parlera à nouveau ou si c’est définitivement fini et si c’est le cas, je ne sais pas comment faire pour relever la tête.

Encore une fois, je m’en veux d’écrire à nouveau sur ce site (qui pour le coup n’est pas vraiment fait pour) mais je ne savais pas à qui m’adresser. Même si je ne qualifierais pas mon chagrin comme étant un chagrin d’amour, je crois que c’est l’équivalent d’un chagrin d’amour (mais en plus fort).

23 08 2011
moi

non, je rectifie, je ne laisserai jamais tomber tous mes projets!!
c’est juste qu’en ce moment c’est dur.
En 4 mots « je suis juste triste ».

23 08 2011
moi

Je n’aurais pas dû écrire à nouveau cette après-midi (dommage que je ne puisse pas effacer mes messages). Vous m’avez déjà suffisamment aidé. Oubliez ce que je vous ai raconté, ne vous inquiétez pas, ça va aller…ça arrive à tout le monde de craquer et en l’occurence pour moi ça a été aujourd’hui.

désolée… désolée pour mes précédents messages. C’est vrai qu’iI m’est difficile de trouver le sommeil en ce moment (ce qui pourrait expliquer en grande partie pourquoi j’ai craqué cette après-midi), mais je n’aurais pas dû écrire ces messages « non réfléchi ».

Bref, c’est pas grave…
je risque de me répeter mais je vous remercie encore pour tous vos conseils (je ne les oublierai pas 😉 )

Moi.

25 08 2011
moi

Vous ne trouvez pas desfois que la vie est injuste? Ah moins que cela ne m’arrive qu’à moi. J’aime une personne qui ne m’aimera surement jamais comme je l’aime…et à l’inverse pratiquement toutes les personnes qui m’ont aimé, je ne les ai jamais aimé comme elles, elles auraient souhaité que je les aime. Autrement dit, tu aimes une personne qui ne t’aime pas comme tu souhaiterais qu’elle t’aime et à côté de ça, une personne t’aime mais tu ne l’aimes pas comme elle, elle souhaiterait que tu l’aimes. Vive l’amour!!!

N’ai-je pas raison?
« Aimer au sens Aimer avec un grand A! je précise! »

26 08 2011
Djul

Bonjour « moi », je découvre aujourd’hui l’ensemble de ton histoire. Loin de moi l’idée de minimiser ce que tu vis mais dis toi bien qu’on a tendance a toujours faire l’inverse pour sa propre histoire, on pense tjs aimer plus, souffrir plus, etc. Ca ne change rien au fait que tu souffres mais, comme les autres l’ont déjà dit, ça passera avec le temps, et heureusement encore. Car je crois que sinon on finirai tous par mettre fin à nos jours ! Heureusement donc ça passe et on fait d’autres rencontres, qu’on considère tjs comme la plus belle et qui fait rayonner nos vies. Enfin c’est pour plus tard ça, mais ça arrivera 🙂
Pour l’instant, recontacte cette personne, dis lui ce que tu as sur le cœur, pas tant tes sentiments mais surtout cette incertitude qui aujourd’hui te bouffe. Explique lui que tu comprends son silence et que si elle veut que ça continue comme ça, tu respecteras son choix. Mais que tu as besoin de savoir où elle en est, si elle veut bien tjs être ton amie, que tes sentiments, même s’ils sont bien réel, ne sont pas une contrainte à votre relation amicale. Bref rassure là car peut-être qu’elle aussi s’inquiète et n’arrive pas à gérer. Très souvent parler règle tout et c’est la règle d’or de toutes relations (amicales, amoureuses, familiales, etc.).
J’espère t’avoir aidé un peu et surtout que ça s’améliorera vite pour toi.
Et n’hésite pas à poster ici, après tout c’est ton post, personne n’est contraint d’en lire les commentaires donc tu ne déranges personne. Et ça soulage tellement de pouvoir dire/écrire ce qu’on a sur le cœur…

26 08 2011
Seventies

Djul a tout dit 🙂

27 08 2011
moi

Puis-je vous poser une question? Cela ne me concerne pas vraiment mais (comme vous êtes assez gentil avec moi et que vous essayez toujours de me donner vos avis) j’ai peut-être besoin de vos avis aujourd’hui.

Selon vous, y a-t-il une différence entre : (1) Une élève qui tombe amoureuse de sa prof et (2) une très ancienne élève qui tombe amoureuse de son ancienne, très ancienne prof et qu’elles n’ont entre elles seulement que 9 ans de différences?

Pour moi oui : la premiere situation est un peu délicate même très délicate et carrément interdite et je pense que l’élève n’éprouve seulement que de l’admiration pour sa prof (mais par contre il faudra qu’une personne la « secoue » et la « réveille » pour la remettre dans le droit chemin) tandis que la deuxième situation est un peu différente, cela peut toujours finalement être que de l’admiration mais cette ancienne élève n’est pas pour autant folle?!

Qu’en pensez-vous?

ps: au fait, merci beaucoup Djul pour ton soutien. Il en va de même pour Seventies, Un autre moi et Mat!

28 08 2011
moi

Ce n’est seulement que mon avis mais finalement je me trompe peut-être…

29 08 2011
Seventies

tout dépend selon moi de l’âge de l’élève.
Une élève de 15 ans amoureuse de sa prof de 40 c’est clairement (pour moi) plus de la fascination que de l’amour
Après une fille comme moi de 20 ans qui tombe amoureuse de sa prof de fac qui peut avoir 30 ans ça n’a rien à voir, ça peut mener à une vraie relation. Il n’y a plus du tout le même rapport de supériorité, de fascination. La preuve, on tutoie certains de nos profs, on les a comme amis sur facebook et il y a même des soirées où profs et élèves sont réunis.
Et encore plus s’il n’y a plus la relation élève-prof, il y aura tjs une part d’admiration je pense, du moins au début, si une relation s’engage, les restes de la relation élève-prof vont vite disparaitre.

29 08 2011
moi

bien, bien, bien… je t’adore Seventies 😉

29 08 2011
moi

tu as compris (je pense) une grande partie de mon histoire!

29 08 2011
moi

Enfin presque … mon histoire ne semble en tous cas pas être hors la lois.
La personne en question n’est pas mon enseignante……..mais je voudrais juste préciser une chose, Il me semble que même si tu es à la fac, il est formellement interdit d’avoir une relation avec un de tes enseignants…tant que tu l’a comme prof et peut-être même (mais cela reste à vérifier) tant que tu es scolarisée dans la fac où se trouve l’enseignant!

29 08 2011
moi

juste une petite rectification, pour ne pas avoir de malentendu : Si effectivement mon histoire commence un jour (chose que je n’espère plus) alors là je pourrai effectivement dire qu’elle ne sera jamais « hors la loi ».

Merci pour cette écoute 😉

29 08 2011
moi

Enfin… « Hors la loi » c’est un grand mot. Je voulais juste dire que, de ce côté là, ma relation aurait tout à fait pu voir le jour … mais malheureusement, il n’y a pas que ça qui rentre en jeu…

Mais bon, je pense que tu l’avais compris Seventies!

30 08 2011
Seventies

je t’avais compris oui ^^
Bien sûr mon/ma prof risquerait d’avoir des ennuis, moi aussi d’ailleurs car c’est un enseignant !

1 09 2011
moi

C’est peut-être parcequ’on a vécu à peu près la même chose qui me donne l’impression de te connaître ou c’est tout simplement lié à ma tristesse…bref, j’aurais aimé te poser une question: Est-ce mon imagination ou serait-il possible « un autre moi » que toi et moi, nous nous connaissions?

ça doit certainement être mon imagination…comme d’hab quoi!

Je ne me suis jamais autant sentie aussi seule 😦 😦

1 09 2011
Un autre moi

Je n’en suis pas sûr mais peut être, si tu veux en avoir le coeur net tu peux m’écrire à l’adresse suivante : moi_et_unautremoi@live.fr

Au « pire » on pourra toujours faire connaissance, ça peut être sympa 🙂

3 09 2011
moi

whaouh, whaouh, whaouh !!!! je crois que mon imagination est en train de me faire perdre la tête. Aujourd’hui, je vais chez le coiffeur, je me fais coiffer par une coiffeuse plutôt douée que je ne connaissais pas auparavant mais qui, paradoxalement, ne m’était pas pour autant étrangère. Il y avait comme un petit air de famille avec la personne à qui j’ai déclaré ma flamme… mais non, ce n’est pas possible, ce serait vraiment trop une coïncidence, je disjoncte…

alors j’ai peut-être une explication plus rationnelle : C’est surement parce que (comme je me fais du soucis pour elle), je suis dans une période qui me fait penser à elle (cad à la personne qui compte beaucoup pour moi).

Ah moins que cela soit vrai? mais je pense que je ne le serai jamais…

« petite histoire qui fait toujours sourire »

3 09 2011
moi

oups….c’est plutôt : qui, paradoxalement, ne me donnait pas l’impression d’être étrangère. On comprends peut-être mieux 😉

Enfin bon, ce n’est pas bien grave et concernant cette petite histoire, je pense que ça arrive à tout le monde.

3 09 2011
moi

euh…je crois qu’en fait, je ne serai jamais douée en français!!
c’est désespérant!!

Malgré ça, bonne fin de week-end à tous 😉

3 09 2011
moi

vraiment désespérent…
si vous avez encore suffisamment de courage pour me lire…je vous souhaite de passer A VOUS TOUS une bon dimanche.

Seul « un autre moi », peut peut-être comprendre mon délire 😉

3 09 2011
moi

c’est bien « désespérant » et non « désespérent »… mais c’est quand même désespérant. Il vaut mieux que j’aille me coucher, j’ai certainement besoin de me reposer…

4 09 2011
Seventies

mais non tu ne disjonctes pas ^^ tu peux effectivement avoir été coiffé par quelqu’un de sa famille.
Une fois j’avais désespéremment besoin de joindre une copine qui ne répondait pas à son portable, j’étais à Dijon (grande ville quand même) et je crois une fille qui lui ressemblait comme deux gouttes d’eau, j’y suis allée au culot et je lui ai demandé si elle connaissait mon amie, c’était sa petite soeur. Je ne l’avais absolument jamais vu ^^
Tu vois ! tu n’es pas folle ^^

4 09 2011
moi

J’ai peut-être effectivement été coiffé par un membre de sa famille, je ne le serai certainement jamais. En tout cas, merci de m’avoir fait part de ton expérience.

Bonne continuation pour la suite.

22 09 2011
moi

Même si je me dis que personne ne verra mon message (et ce n’est pas plus mal) j’ai besoin d’écrire et de m’évader devant mon ordinateur. Aujourd’hui rien ne va, rien ne va comme je souhaiterais que ça aille, tout est difficile. Avant, c’était tellement clair, aujourd’hui, j’ai tellement de chose à savoir que je suis perdue, je n’arrive plus à retrouver mes repères (et je n’ai plus la force…)

Je veux vraiment pouvoir y arriver mais j’ai l’impression de ne pas faire ce qu’il faut pour y arriver, j’ai l’impression de faire du « sur place », de ne pas avancer et aujourd’hui je craque.

La seule et unique personne qui serait quoi me dire, la seule et unique personne qui comptait le plus pour moi n’est plus là et je ne peux m’en prendre qu’à moi même….

j’ai tellement encore besoin de toi!

journée difficile? oui, très!
rien ne va comme je veux… et cela ne fait que commencer…
Moi.

23 09 2011
Djul

Courage, il y a toujours des journées difficiles où il semble que ça ne s’arrangera jamais. Laisse couler, ça ira mieux bientôt. En attendant essaye de te changer les idées, fais des choses agréables et essaye de ne pas te focaliser sur ce qui ne va pas.
Si je ne me trompe pas tu es encore au lycée (ou en début d’étude supérieur), non ? C’est une période qui est reconnue comme délicate moralement. Mais c’est une période relativement courte finalement dans ta vie et pour ma part j’ai l’impression que ma vie a commencé après. Quand j’ai pu faire mes choix, suivre une voix qui me correspondait, quand on sort des clichés et du poids que véhiculent la masse des élèves. Il faut toujours rentrer dans le cadre pour pas se faire tacler à la moindre occasion. Mais l’école ce n’est pas la vie ! Ce n’est qu’un passage.
Peut-être que je me trompe complétement en te disant tout ça mais, dans tous les cas, l’idée c’est que les mauvaises périodes passent.
Ne perds pas courage, il y a toujours du bon à venir 🙂

23 09 2011
moi

c’est gentil Djul mais j’ai une petite question : Pourquoi penses-tu que je suis au lycée?

23 09 2011
Djul

A un moment tu as dis que cette année était importante et que tu devais restée sérieuse ou quelque chose dans le genre, ça m’a automatiquement fait penser à une année d’examen, d’où le lycée pour le bac. Ai-je raison ? 🙂

23 09 2011
moi

belle analyse mais tu as manqué un petit détail!
Alors non, je ne suis pas au lycée!

23 09 2011
Djul

En fait tu me fais penser à une amie qui, à l’age que je pensais que tu avais, a traversé une période de doute/malaise, d’où peut-être mon erreur. Dans tous les cas, comme je l’avais précisé, l’idée reste la même peu importe où tu en es dans ta vie. Les mauvaises périodes passent alors ne penses pas que tu sera toujours malheureuse. On a trop tendance à croire que ça ne s’arrangera pas quand on a mal…

23 09 2011
moi

Je comprends…merci pour tes messages.

26 09 2011
Seventies

Tu verras moi, un jour tout cela te paraitra loin, pour le moment cela te semble inextricable mais avec le temps tout va s’arranger et un jour sans y faire plus attention tu te diras « hey mais c’est bon ça va mieux ». Le calme va revenir petit à petit, il faut donner du temps au temps.
As tu parlé avec elle depuis ?

27 09 2011
moi

Bonjour Seventies (désolée de ne te répondre que maintenant),
alors pour répondre à ta question… non, je n’ai toujours pas de ses nouvelles, je suis très triste mais je ne lui en veux pas car je comprends sa réaction. Un jour, elle me reparlera mais quand? je l’ignore. Demain? dans un mois? dans deux mois? dans un an?
je ne sais pas.

Ce n’était pas une amie pour moi mais bien plus qu’une amie.
Je ne peux rien faire si ce n’est qu’attendre (en espérant qu’elle veuille un jour, me redonner de nouveau de ses nouvelles.)

j’espère simplement qu’il ne lui ait rien arrivé de grave.
😦

27 09 2011
moi

En fait, je me suis mentie à moi même.La pression retombe petit à petit et je me rends compte qu’elle me manque tellement. J’aimerais simplement comprendre… c’est tout!

J’aimerais pleurer une bonne fois pour toute !!! (ou jamais).

29 09 2011
moi

Aujourd’hui, je vais en cours, je traverse le couloir et me dirige vers ma salle tout en me disant « courage, courage, ça va aller », je m’installe, attrape mon paquet de feuille, prends mon stylo, le prof parle mais je ne l’écoute à peine car j’ai terriblement mal et je me dis : pourquoi? pourquoi moi?

Voilà à quoi se résume ma vie,
Il y a deux mois de cela, j’ai dit à la seule et unique personne que j’aimais le plus sur cette Terre (en plus de ma vrai famille) que je l’aimais vraiment et aujourd’hui cela fait six mois que je n’ai plus de ses nouvelles.

Ces derniers jours, j’ai supplié, supplié et resupplié cette même personne mais je n’ai toujours pas de ses nouvelles. Je sais que c’est mal mais j’aimerais tellement qu’elle me dise pourquoi! j’aimerais tellement qu’elle me dise ce qu’elle pense réellement : puis-je rester en contact avec elle? ou veut-elle réellement que je la laisse tranquille? J’aimerais vraiment que ce soit elle, qui me le dise (de sa propre voix!!!), ne serait-ce qu’en une phrase… 😦

Pourquoi me laisser dans le doute?
pourquoi?
pourquoi moi?

Cela fait 7 ans (8 avec cette année) que je connais cette personne. Elle a toujours été là pour moi, elle m’a toujours aidé quand j’en avais le plus besoin, elle a toujours pris soin de moi mais elle m’a toujours dit qu’elle n’était seulement là que pour m’aider dans mon travail et éventuellement m’aider et me conseiller, sur tous ce qui était en lien avec mon environnement scolaire. Elle me l’a toujours dit mais pour moi elle était différente, je la voyais différemment et… tout à commençé il y a deux ans…j’ai tout gâché, il y a deux ans…

A cette époque (et c’est ce qui est en train de se repasser cette année) je n’avais pas de super, super, super ami(e)s, toutes les personnes avec qui je restais étaient partis dans des filières différentes (de la mienne), alors je me suis retrouvée du jour au lendemain toute seule…sans personne et pour courroner le tout je m’étais prise la tête avec une fille avec qui je travaillais. Alors rien n’allait, les cours étaient tellement denses, je n’en pouvais plus, je n’avais pas grand monde avec qui discutait et la seule et unique personne qui arrivait à me remonter le moral et à me redonner le sourire c’était cette personne, alors je lui écrivais souvent, même beaucoup… Je l’aimais de plus en plus, je me suis vraiment attacher à elle… j’étais triste quand je n’avais pas de ses nouvelles. (Mais en fait, en y repensant, j’avais souvent de ses nouvelles), mais à cette époque, elle me semblait tellement loin (et ce n’était pas qu’une impression). Elle comptait tellement pour moi, elle me manquait tellement, je voulais vraiment faire partie de sa vie, je l’aimais vraiment…mais très vite elle s’est rendue compte que je n’avançais pas vraiment dans ma « maturité » et elle se faisait du soucis pour moi…je voulais tellement faire partie de sa vie ….et Août 2010, cette personne me dit « Au revoir ». Au même moment, ma mère m’avoue que ça n’allait pas très bien avec mon père (et ceci expliquait en grande partie pourquoi je ne m’entendais pas très bien avec eux).

En espace d’une fraction de seconde, ma vie toute entière s’est effondrée, j’ai passé plus d’une semaine à ne rien avaler et à pleurer cette personne. Je me disais  » non, ce n’est pas possible, elle ne me fera jamais ça, pas elle! 😦 elle me manquait tellement, et je me sentais tellement coupable!!!!!!!
😦

Octobre 2010, cette personne reprend contact avec moi (enfin c’est moi qui aie repris contact avec elle). J’étais super contente!!!!!!!!!!!!! tout s’arrangeait!!!!!!!!!!! tout s’arrangeait aussi avec mes parents!!!!!!!!! je rencontre une amie super gentille!!!!!!!!!!!!!! tout s’arrangeait!!!!!!

Mais j’ai parlé trop tôt…

le 06 Avril 2011, cette personne m’enverra son dernier message (rien dans son message ne pouvait me laisser penser qu’elle ne me reparlerait plus pendant 6 mois). Aujourd’hui je n’ai pas la moindre idée où elle se trouve, si elle va bien, si elle a reçu mon dernier mails… je ne sais pas quoi faire, je sais que c’est mal de vouloir à tout pris retenir une personne mais je l’aime tellement, je veux juste essayer de comprendre son absence (est-ce mal?). Le fait de me dire, qu’elle a certainement accès tous les jours à internet, et qu’elle refuse de me dire quoi que ce soit, ça me fait tellement mal. Le fait de me dire qu’elle doit certainement aimer une personne, comme moi je l’aime, et qu’elle lui parle tous les jours et qu’à moi elle refuse de m’écrire, alors qu’elle sait à quel point j’ai besoin de savoir…ça me fait mal…

pourquoi? pourquoi me laisser dans cet état? pourquoi ne veut-elle rien me dire? je ne comprends pas 😥 snif

Je ne suis pas là pour que vous ayez pitié de moi, mon message sera peut-être très mal pris sur ce site mais j’avais besoin d’écrire et verser les larmes que je n’ai pas pu verser quand j’étais en cours.

moi.

30 09 2011
moi

Tout est fini, tout est difinitivement fini…mon coeur est brisé en milles morceaux et psychologiquement je le vis très mal. Aujourd’hui, je suis allée en cours et je me suis dit « non, non, non, ne craque pas ici, pas devant tout le monde… » j’ai tenu une heure et demie et à la pause, j’ai craqué, je suis partie le plus loin possible…et j’ai craqué, vraiment craqué.

Cette nuit, je n’ai pas fermé l’oeil de la nuit, j’étais figée sur mon lit mais pas une seule larme n’a coulé, j’étais comme tétanisée. Ce n’est que 7h après la nouvelle que mes larmes ont commençé à apparaître.

J’ai définitivement perdu la seule et unique personne que j’aimais le plus sur cette Terre et je ne sais pas comment je vais faire pour m’en sortir. Je l’aimais vraiment, elle faisait vraiment partie de ma vie, je l’aimais tellement…que vais-je faire maintenant?
sans elle, ma vie n’a plus de sens… Dans tous ce que j’entreprends je ne cesse de penser à elle (et de me remémorer tous ce qu’elle vient de me raconter, je n’arriverai pas à grandir sans elle…..)
Connaissant le contexte de notre relation, pourquoi a-t-il fallu que je tombe amoureuse d’elle? parce qu’elle est unique, pétillante, aime la vie, s’est tellement bien trouver les mots, elle est heureuse…elle a tout.

pourquoi suis-je comme je suis? pourquoi je ne suis pas normale? qu’est-ce qui ne va pas dans ma tête? pourquoi a-t-il fallu que je m’accroche à ce point à elle au point de …????? mon admiration excessive pour elle a vraiment tout détruit et je ne peux plus rien faire…
je n’ai jamais voulu en arriver là et pourtant j’y suis arrivée, je l’ai fait sans m’en apercevoir parce que je l’aimais, je l’aimais vraiment… Quand elle m’a téléphoné, je ne savais pas quoi lui dire, les mots ne me vennaient pas : je l’ai écouté, j’ai été très attentives par rapport à tous ce qu’elle me racontait, elle me donnait l’impression d’être tellement mal, à bout de nerf et je la comprends car le problème dans l’histoire ce n’est pas elle mais c’est moi.

Même si, je digère assez mal tous ce qu’elle vient de me raconter (car ça me fait mal) elle avait entièrement raison dans tous ce qu’elle disait, une chose en particulier m’a marqué : Tu as toutes les cartes en mains pour réussir…. Si on se croise de nouveau, dans un an, je verrai comment tu es, je verrai si tu as évolué. Si je vois que tu vas mieux j’essayerai de nouveau de prendre de tes nouvelles et si tu ne voudras pas me répondre ce sera ton droit mais je garde ton adresse email.

ça m’a fait plaisir,
mais je l’ai vraiment poussé à bout et c’est mal très mal,
Je suis entièrement d’accord avec tous ce qu’elle m’a raconté mais le problème c’est que je suis vraiment tombée éperdument et irrévocablement amoureuse d’elle…mais est-ce mal? malsain…?
Pour moi, on ne pourra avoir qu’une bonne relation que si je ne suis plus amoureuse d’elle et j’ai l’impression que je serrai toute ma vie amoureuse d’elle…….

et c’est pour ça (le fait que je sois amoureuse d’elle) que je pense à tous ce que je vais vous raconter maintenant:

je ne sais pas comment je vais faire pour affronter ma vie de tous les jours. C’était vraiment toute ma vie, c’était LA personne qui me rechauffait le coeur (oui je l’aimais avec un grand A mais je la voyais aussi comme une grande soeur) et ceci explique pourquoi j’ai vraiment mal et même si, j’ai une famille attentionnait (bien sûr, ce n’est pas rose tous les jours mais je suppose que c’est comme chez tout le monde), cette personne faisait vraiment partie de ma vie de tous les jours (((pour moi))) et … le fait que j’ai développé toutes cette admiration pour elle…..maintenant, je me sens TRES SEULE (et si j’avais le moindre problème dans mes études, j’étais SURE qu’elle m’aiderait de mais maintenant je n’ai plus personne……..alors je perds confiance en moi).

voilà comment se termine mon histoire…
le problème dans cette histoire ce n’est pas elle, car c’est une personne très gentille, qui m’a beaucoup soutenu dans ma vie, mais le pbl vient juste de moi…et ceci n’a certainement rien avoir avec le fait de se poser la question: Suis-je Homo? ou non?
mais cela relève plutôt à de la psychologie au sens : ne pas arriver à aimer la vie…sans elle.

Je voudrais encore remercier toutes les personnes qui ont pris le temps de me lire et d’avoir été là…

moi.

2 10 2011
moi

Bonjour, si je m’adresse à vous tous aujourd’hui c’est parce que j’ai vraiment besoin d’aide.

Pour tous ceux qui ont suivi mon histoire et bien c’est « moi ».
La personne que j’aimais le plus sur cette Terre a été, pour des raisons personnelles, obligée de me dire « Au revoir ». J’ai 23 ans et cette personne a 9 ans de plus que moi. Elle m’a dit qu’elle ne pouvait plus m’aider et elle m’a dit d’aller voir une personne plus adaptée, autrement dit un psy….mais cette fois-ci elle ne me l’a pas dit de cette façon, et la façon dont elle me l’a dit me donne l’impression d’être folle. Ce n’est pas que je ne veux pas aller voir un psy mais selon moi cette personne ne m’aidera pas à comprendre ce qu’il ne va pas chez moi car je le sais déjà.

Je me suis réellement attachée à cette personne et sa présence était vitale pour ma vie et c’est là le problème, le fait que je sois SI ATTACHEE à cette personne au point de me dire que je suis EPERDUMENT ET IRREVOCABLEMENT amoureuse d’elle fait que je suis forcément folle?? je l’aimais tellement et je l’aime tellement…pourquoi est-ce mal? pourquoi est-ce malsain?

Cette même personne m’a dit que je m’étais enfermée dans une bulle qui n’était pas la réalité, que je vivais (en dehors de mes cours) dans un monde utopique. Je sais que mes sentiments ne sont pas réciproques mais pour moi c’est réel, je l’aime vraiment…je ne sais pas comment faire pour ne plus éprouver tous ses sentiments si fort, et même si je sais que mes sentiments ne sont vraiment pas réciproques, je l’aime toujours autant.

Mes parents ne savent strictement rien de mon histoire mais comment ils réagiraient, s’ils apprenaient : Que j’ai envoyé en 2ans et demie, énormément beaucoup de mails à la personne concernée, qui au départ pendant 5 ans, étaient des mails très bien qui n’avaient rien à voir avec mon mal être et puis après……….je lui parlais de mon mal être, où je lui disais que je m’étais vraiment attachée à elle et puis mes derniers mails où je lui ai dit que je suis vraiment tombée amoureuses d’elle et que j’aurais tellement voulu faire parti de sa vie…. Je sais déjà comment ils réagiraient.

Que leur fille est peut-être homo, que leur fille est folle, que leur fille a dépassé les limites du respect……………..non, pas moi, je n’ai pas pu faire ça , j’avais besoin de lui écrire, c’était vraiment un besoin…. c’était toute ma vie…..snif,snif,snif.

Le jour où j’ai commençé à écrire ce message, je n’avais effectivement pas encore parlé avec mes parents mais pour vous dire la vérité, je n’ai pas pu leur caché trop longtemps…aujourd’hui ils savent une partie de mon histoire et voilà ce que mes parents m’ont dit :
mon père :  » t’es gouine ou quoi? »
ma mère :  » bah, n’importe quoi, elle était juste en admiration devant elle »
moi :  » … »  » ce n’est que elle »

Quelques minutes après :
ma mère :  » la soeur de mon père était gouine »
mon père : « ah beh c’est dans la famille, elle a hérité du gène »

J’ai tellement honte, j’ai tellement honte d’avoir eu ce comportement avec la personne en question. Je n’ose même plus regardé mes parents dans les yeux, j’ignore si je suis réellement homo ou si je ne suis pas homo, si ce n’était seulement que de l’admiration ou si c’était vraiment de l’amour avec un grand A. La seule chose que je peux dire, c’est que je l’aimais vraiment, sa présence était vitale pour moi et elle n’est plus là…snif,snif,snif.

je ne sais pas comment faire pour m’en sortir,
j’ai tellement honte de mon comportement envers elle,
pourquoi a-t-il fallu que j’en arriveà ce stade?
suis-je vraiment folle?

3 10 2011
Djul

Déjà rassure toi, de tous ce que tu nous as dis, tu n’es absolument pas folle !

Après malheureusement, tu affrontes deux « combats » en même temps, la déception d’un premier amour non réciproque, qui est déjà très dur en soi, et en plus à côté de ça tu te poses des questions sur ta sexualité.

Sur le premier point, malheureusement ni toi ni personne ne peux rien faire, il n’y a qu’avec le temps et en rencontrant d’autres personne que cette douleur et le manque s’estomperont. Ca ne veut ps dire que tu l’oubliera, mais d’autres choses empliront ton quotidien, te rendant parfois heureuse, parfois malheureuse. C’est la vie !

Pour le 2ème point, l’homosexualité est souvent très délicate a appréhender, enfin le regard des autres l’est, car au final tous nos problèmes ne viennent que de là. Si tu te rends compte que tu aimes les filles, ou même d’ailleurs si tu es hétéro, gardes bien en tête que tout ça n’est que de l’amour et que donc forcement ce n’est ni sale, ni mal. Car comment aimer, qui est la plus belle chose au monde, pourrait être qq chose de négatif ?! Le problème c’est que ça sort du schéma traditionnel et les gens n’aiment pas tout ce qui est différent d’eux…
Si tu es lesbiennes, tes parents s’y feront, tout simplement car on ne choisit pas d’être homo. Mais avant cela il faut que toi même tu trouves ta voie. Il n’y a que quand toi tu seras ce que tu es que ça pourra évoluer autours de toi. Rien ne presse, continue ta vie, tu verras bien en fonction de tes rencontres, de tes attirances. Peu importe quelle est ton orientation sexuelle, ça se passera bien donc garde confiance.

Quant à l’idée de voir un psy, c’est une chose qui ne peut être que positive. On a bien souvent un regard très critique du genre « je suis pas folle », « c’est les tarés qui ont besoin d’y aller » mais non c’est bien plus subtile que ça. On a tous des choses à régler au fond de nous. Comme tu le dis toi même quand tu parles de ta famille, tout n’est pas toujours rose mais c’est le lot de tout le monde. C’est vrai et ça marche pour tous les sujets. Voir un psy ça aide à en parler de ces petites choses plus ou moins profondes qui sont au fond de nous. Ca aide à trouver son équilibre. Et le fait que tu dises souvent que tu ne vas pas très bien et qu’en plus tu traverse cette période de questionnement, ça pourrait probablement t’aider.
Tu as peut-être même accès a des professionnels gratuitement via ton école/université. Je sais que plusieurs établissements le font.

En tous cas mon conseil serait de ne pas t’enfermer sur toi même. Essaye de rencontrer des personnes que ce soit en cours ou ailleurs. Créer des liens amicaux rendront moins pesant l’absence de cette fille. Et si tu te poses des questions sur ton homosexualité, va sur des forums ou sur des sites communautaires, tu pourras parler avec d’autres personnes vivant ou ayant vécut des situations similaires. Ca aide toujours de se rendre compte qu’on est pas seule 🙂

3 10 2011
moi

Merci pour ton message si réconfortant Djul,
Concernant le psy, voilà ce que répond mon entourage:
mon père : n’importe quoi!!!!
ma soeur : n’importe quoi!!!!
ma mère : ….?! n’importe quoi!!!!

Bon et bien, ok j’ai compris.
Mais pour te dire la vérité, si on ne me prend pas la main pour y aller, je n’irai jamais… De toute façon, que veux-tu qu’il me dise de plus? c’est une personne qui n’est juste là que pour écouter les personnes mais c’est vrai que de ce côté là, si j’écrivais bcp à la personne en question c’est parce que j’avais besoin de lui parler mais je ne voulais pas m’adresser à n’importe qui…….je voulais lui parler à ELLE car c’était la seule personne qui arrivait à me remonter le moral, qui me redonnait le sourire, qui comprenait tous ce que je lui racontais et qui était tjs là pour me secouer et me dire : vas-y, tu peux y arriver!!!!!! je l’aimais beaucoup, vraiment beaucoup (et je n’ai jamais aimé une personne comme j’ai pu aimer cette personne « et elle compte toujours autant pour moi et je ne l’oublierai jamais ») : je me suis attachée à elle plus que je ne l’aurais dû et maintenant elle n’est plus là… 😦

c’est difficile, très difficile…
mais je la comprends.

7 10 2011
moi

Une semaine déjà et je suis plus que perdue. La personne que j’aimais tant n’est plus là pour m’aiguiller et me dire ce que je dois faire alors que j’aurais tellement besoin de son avis…snif,snif,snif . Je suis perdue, je suis tellement perdue snif, snif, snif…(si seulement elle pouvait entendre mon message)

Je ne voulais vraiment pas mais vraiment pas me retrouver toute seule pour mon stage…(surtout pas maintenant) mais la fille avec qui j’envisageais de faire mon stage m’a fait un salle coup et elle ne me le dit que maintenant (alors que moi je lui ai tjs dis clairement ce que j’envisageais de faire!!!)

Je ne sais vraiment pas où aller!!!!!
Un côté de moi me dit « fait ton stage à cet endroit » mais un autre côté de moi me dit  » ne le fais pas là, change !!!!!! »

mais maintenant si je dois me retrouver toute seule…
je le vivrai très mal.

7 10 2011
Djul

Tu devais faire ton stage là où es la fille pour qui tu as des sentiments ? Si c’est le cas je te conseillerai de le faire ailleurs. Tu dois te sortir de cette histoire et vivre pour et par toi-même. C’est difficile mais tu t’en sortira plus vite…

Quant au psy, c’est une décision qui ne doit dépendre que de toi. Encore une fois c’est une démarche pas facile à faire mais ça t’aidera. Je t’avais conseillée de te renseigner dans ton école ou ta fac car ils sauront t’aiguiller et puis ça enlève le côté financier qui est un gros handicap quand on est étudiant.

7 10 2011
moi

J’ignore si la personne qui compte beaucoup pour moi y sera (mais peut-être…). Je n’ai pas envie qu’un autre binôme aille à l’endroit que j’aimais tant (surtout si en plus j’apprends qu’ils sont au même endroit que la personne à qui je pense). Je ne suis certainement pas normale…de le penser.

Et puis après, si je dois me retrouver toute seule, autant aller à l’endroit où j’ai le moins de pbl pour le transport et cet endroit c’est l’endroit que j’envisageais…

mais je connais déjà cet endroit, je connais très bien l’endroit et je ne me rends peut-être pas service de vouloir y retourner.
donc je ne sais vraiment pas quoi faire.

snif

ps: en tt cas, merci d’essayer de m’aider!

7 10 2011
moi

…ça m’embèterais de savoir qu’un binôme se retrouve à l’endroit où je voulais aller et que moi finalement je ne m’y retrouve pas….. tu vois? mais peut-être que je ne me rends pas service de vouloir y aller mais je sais qu’au moins je serais bien accueillis…..

7 10 2011
moi

Après de longues heures de reflexion, je suis obligée de faire à l’idée que je serais certainement toute seule pour réaliser mes stages « est-ce de ma faute? certainement, car je ne m’ouvre pas assez aux gens et c’est l’un de mes plus gros problèmes! 😥 »

Merci beaucoup pour m’avoir conseillé Djul.

8 10 2011
moi

Je regrette tellement de vous avoir fait part de mes dernieres pensées, si seulement la touche effacer pouvait exister. J’ignore pourquoi tu m’aides autant Djul, alors que tu ne me connais pas plus que ça, mais ça me touche beaucoup. La fille avec qui j’envisageais de faire mon stage ne pas fait un « salle coups » et je ne lui en veux absolument pas de se mettre avec quelqu’un d’autre…(c’est de ma faute car j’étais trop hésitante, je ne savais pas quoi faire). Mais peut-être que je ne serai pas toute seule mais si je devais l’être, psychologiquement je m’y suis préparée.

Je devrais peut-être ouvrir un journal intime, cela me permettrait non seulement de marquer tous ce qui me tracassent à l’instant t mais aussi cela m’éviterait d’utiliser ce site qui n’est pas fait pour.

Je te remercie beaucoup Djul ainsi que toutes les autres personnes de m’avoir aidé. Merci beaucoup.

Moi.

8 10 2011
moi

…ne m’a pas fait « un salle coups »…

8 10 2011
Djul

Un « sale coup » en fait 😉

Je comprends que ça te fasse mal d’imaginer ne pas y aller et encore plus que quelqu’un d’autre y soit. Mais y aller ça ne ramènera pas la situation comme tu voudrai qu’elle soit. Et le mieux pour avancer c’est d’aller dans un autre endroit où tu rencontrera de nouvelles personnes. Là bas tu ne vas pas cesser d’attendre de la croiser, tu auras le coeur serré en y allant et encore plus si elle y est mais ne te parle pas. Et dans tous les cas, quoi qu’il se passe, ça ne sera pas comme tu veux et tu auras mal. Donc autant t’en éloigner.

Je ne sais pas comment marche vos stages mais pourquoi est ce que cette fois ça ne serait pas toi qui irait chercher un binôme ? En travaillant régulièrement avec cette personne tu t’en fera peut-être une amie. Au pire tu n’as rien à perdre alors lance toi ! 🙂

8 10 2011
moi

Très très bonne remarque (vis à vis de l’orthographe). Tu as effectivement raison…pardon pour mon erreur. En tous cas, c’est gentil de ta part d’essayer de m’aider (mais c’est compliqué pour les stages).
Mais merci beaucoup pour tes conseils.

moi.

9 10 2011
moi

Black and white :
– un côté de moi me dit : demande à aller à cet endroit. Tu seras bien accueillie, la personne qui s’occupera de toi a bcp de compétences dans le domaine, tu n’auras en plus pas trop de problème pour le transport alors demande!!!
– et un autre côté de moi me dit : Ce lieu te remémore beaucoup trop de souvenirs et si ça ne se passe pas comme tu souhaiterais que cela se déroulle, tu auras vraiment mal. S’il y a, en plus, la personne que t’apprécie beaucoup « je sais que tu aimerais vraiment pouvoir lui reparler » mais si cette personne refuse de t’adresser la parole (chose que je ne pense pas) mais qu’elle te parle mais qu’elle ne se comporte pas comme tu souhaiterais qu’elle se comporte, tu le ressentieras comme de la froideur et tu auras très mal……ce qui n’est pas l’objectif de mon stage.

J’en ai marre, si seulement la personne à qui je pense pouvait me faire un signe. Pourquoi a-t-il fallu qu’il y ait cet endroit dans la liste?!

Djul, tu m’as déjà beaucoup aidé…
c’est juste que je ne sais plus quoi faire alors j’écris.

10 10 2011
moi

Aujourd’hui, je prends la décision de mettre à jour un de mes cours, je m’installe à mon bureau, prends mon stylo et commence à travailler. Un petit bruit me dérange… je n’y prete pas attention et continue à travailler. Mais le petit bruit devient de plus en plus fort, comme si quelqu’un me disait « ne me laisse pas, ne me laisse pas tout seul ». De nature sensible, je ne pouvais pas rester là sans rien faire alors je prends la décision d’ouvrir mes volets et de jeter un petit coup d’oeil… et là qui vois-je? Oh…un petit chaton!!

Malgré les quelques km qui me sépare d’elle, aujourd’hui la personne que j’aime tant m’a fait un signe!! vous devez certainement me prendre pour une folle, mais cette histoire m’a beaucoup fait sourire (et seule la personne concernée pourrait me comprendre!).

ps: Effectivement mon histoire n’a vraiment aucun lien avec l’intitulé du site, mais c’est une histoire qui m’a beaucoup fait sourire, une histoire…que je me serais empréssée de raconter à la personne concernée…
😦 mais je ne peux plus.

11 10 2011
moi

Question à toutes les personnes qui souhaitent me donner son avis : vous feriez quoi à ma place?

Contexte : Il m’a été demandé dans le cadre de ma formation de réaliser un stage. J’ai une liste avec les différents lieux de stage où il est possible de réaliser sa formation.

1er possibilité: Parmi ces lieux, un lieu m’intéresse en particulier car c’est un lieu que je connais très bien, que j’aime beaucoup, je serai bien accueillie, je n’aurai pas de problème pour le transport (au contraire, de ce côté là c’est le top) mais…..j’ai peur que cet endroit me remémore bcp trop de souvenirs, certes de très bon souvenir mais si le stage ne se déroule pas comme je souhaiterais qu’il se déroule (car je n’ai pas vraiment trop confiance en moi et j’ai peur de ne pas être à la hauteur…) je serai non seulement déçue personnellement mais aussi déçue pour la personne qui me recevra. Connaissant cette personne et sachant que je vais devoir passer à l’action, j’ai peur d’être intimidé…mais je sais que je serais SUPER bien formée!!! mais je serai obligée de réaliser mon stage seul….

2 ème possibilité: J’ai la possibilité de réaliser mon stage avec une personne mais ce n’est pas vraiment une personne avec qui j’ai bcp d’affinité pour le travail…(!!! attention je ne dis pas que cette personne n’est pas gentille!!!) mais si je me met avec cette personne, je serai obligée d’oublier l’endroit que j’aime tant et trouver un endroit qui devra non seulement correspondre à la personne qui veut se mettre avec moi mais aussi devra me convenir à moi !!! ce qui est déjà difficile.
Et le lieu de stage dans lequel je serai affecté se trouvera soit à 2 pas de chez moi soit très loin ou soit pas trop loin mais très difficile pour y accéder.

Autrement dit, je suis un cas désespérée. Mon coeur balance vraiment pour l’endroit que j’aime tant et si je n’y vais pas, je pense que je serai vraiment déçue (surtout si j’apprend qu’un autre binôme y fera son stage) mais mon coeur balance aussi pour un endroit inconnu mais,……….pff quoi faire?

Je remercie toutes les personnes qui auront la gentillesse de me donner son avis.

ps : Promis, je ne vous embéterai plus avec mes histoires qui n’ont vraiment aucun lien avec le site « vdh ». N’étant pas douée en Informatique, je n’ai tjs pas crée mon propre blog!

11 10 2011
moi

bon, bon, bon…ne faîte pas attention à mon précédent message (je m’adresse à tous ceux qui ont tjs le courage de me lire). Je vous remercie quand même de m’avoir lu :-). A l’heure où je vous écris je ne sais tjs pas quoi faire…mais si on y réfléchit, il n’y a, en fait (dans les deux cas) que des avantages donc je ne regretterai pas ma décision (Dommage que je ne puisse pas me dédoubler).

13 10 2011
Seventies

excuse moi pour mon absence Moi,
je lis tout ça en détail en rentrant de cours !
prends soin de toi !

14 10 2011
Seventies

Alors pour ton stage je te conseillerai de faire ce qu’il y aurait de mieux pour ton cursus, c’est le plus important.
J’ai l’impression en lisant tes messages que tu vas mieux, tes messages sont moins pessimistes ça fait plaisir !
N’hésite pas à poster ici, tu ne déranges personne 🙂

14 10 2011
moi

Tu es adorable Seventies, c’est gentil. Concernant mes stages, je ne m’attendais vraiment pas à ça, je ne m’attendais vraiment pas à être impliquée dans une histoire à 3!

Aujourd’hui, on m’annonce mes lieux de stages. Les lieux dans lesquels, on m’a affecté me conviennent plutôt bien. En espace d’une seconde, tout était réglé, je suis contente. Mais cela ne durera en réalité que quelques secondes car très vite, je vais me retrouver impliquer dans une histoire à 3 (histoire qui durera plus d’une heure!)
– x veut se mettre avec moi, y veut se mettre avec moi mais aucun des deux ne peut aller aux endroits que l’on m’a affecté. En revanche, x et y sont tous les deux (du moins au départ) intéressés par la même « région ». Vu qu’on est trois et qu’il faut obligatoirement créer un binôme et que mes lieux de stages me conviennent et qu’aucun des deux ne peut y aller……pour moi tout était réglé « étant intéressée par les mêmes lieux de stages, x et y se mettent ensemble!! » mais non, l’histoire est plus compliquée, x et y ne s’apprécient pas… du coup tout me retombe dessus.

– je ne savais plus quoi faire, j’étais dépitée, mes lieux de stages me convenaient, x voulait se mettre avec moi mais ne pouvait pas (sauf si je changeais mais y ne pouvait pas se retrouver seul), y était dépendant de moi mais je ne pouvais pas satisfaire ses besoins… Quoi faire? me sacrifier et abandonner mes lieux de stages? j’étais complètement perdue…

pourquoi m’impliquer dans cette histoire? pourquoi ne pas m’en avoir parlé avant?

Au final, x et y sont ensemble, j’ai gardé mes lieux de stages et je n’ai pas fermé l’oeil de la nuit… Je ne voulais pas servir de « boué de secour » pour x et je n’avais vraiment pas envie d’abandonner mes seules affectations qui me convenaient … je n’avais pas envie de tout rechanger uniquement pour satisfaire les besoins de y (et je ne pouvais pas satisfaire ses besoins…)

Ai-je été égoïste? suis-je passée pour une personne qui se fiche complètement des autres? certainement……..mais ils n’avaient pas le droit de m’imposer leurs choix et de me poser un ultimatum (si je puis dire…) x ou y ?

En tout cas, merci pour vos conseils.
Il serait tant que j’aille me coucher.

16 10 2011
Seventies

Tu as bien fait, ce sont tes stages, ils doivent te convenir à toi avant tout !Tu n’es pas égoïste rassure toi !

16 10 2011
moi

c’est gentil Seventies, une personne m’a dit la même chose  » tu as eu raison de ne pas t’avoir laissé marcher sur les pieds » j’étais soulagée, je me sentais moins mal enfin…presque… car juste après je me suis dis « Pourquoi moi? pourquoi m’ont-il désigné à expliquer cette fichu carte? non seulement je n’avais pas eu le temps de l’analyser mais en plus je n’avais strictement rien à dire! (tt comme eux)

« euh…il y a 3 nappes…. »

Devant tout le monde, je suis passée pour une vrai tâche !!!!! pas grave, pas grave, pas grave …Espérons qu’ils m’aient oublié ce week-end!

voilà, la dernière petite anecdote 😉
Bonne semaine à vous tous.

17 10 2011
moi

Aujourd’hui, je suis triste et demain je serai encore plus dégoutée.
J’aimerais tellement pouvoir lui parler mais je ne peux pas, j’aimerais tellement entendre de nouveau sa voix si rassurante… mais elle n’est plus là :'(. Aujourd’hui je me suis de nouveau prise la tête avec mes parents alors que je voulais simplement du réconfort… je pense souvent à cette personne et aujourd’hui j’ai mal (pourtant elle ne m’a jamais fait du mal, elle a tjs été attentionnée avec moi et correcte avec moi…) alors pourquoi ai-je mal?

je me sens libre, trop libre…avant tout était « relativement » simple, aujourd’hui je me sens dépassée par les évènements et je suis perdue… (et J’AI LA FLEMME!!!!! chose que je n’avais pas avant…)

Et oui, Seventies tu as parlé trop tôt…
aujourd’hui ce n’est pas la grande forme. Cette nuit, j’ai révé de mon stage et si mon stage doit se passer comme mon rêve….et bien je peux te dire que je vais en baver!
1 : j’étais à l’endroit où je ne veux plus jamais y remettre les pieds
2 : la personne qui s’occupait de moi se fichait complètement de moi
3 : son collègue était en train de faire des « petits oeufs » « mais trop fort le collègue 🙂 »
4 : il y avait la personne à qui je pense…et notre relation était plus que froide mais carrément glaçée. Mais elle était presque réelle…et ….si pétillante…

Ma vie est pitoyable mais j’ai besoin d’écrire…

20 10 2011
moi

pauvre prof, deux fois que j’ai ce prof en cours et deux fois que je fonds en larmes dans son cours. J’avais tellement besoin d’être rassurée!!! alors j’ai de nouveau révé de la personne à qui je pense, elle trouvait tous les mots que je voulais entendre…mais malheureusement ce n’était qu’un rêve… je me sens complètement dépassée par les évènements, j’aurais juste voulu qu’elle me dise quelque chose comme elle a toujours fait avec moi (pour repartir de l’avant) …mais je suis toute seule 😥
pourquoi?

25 10 2011
moi

Finalement, les horoscopes disent souvent la vérité  » Votre cœur est en peine aujourd’hui, Moi, et vous affichez une mine bien tristounette. L’alliance du Soleil et de l’arcane sans nom vous demande de tirer un trait sur une situation qui vous chagrine, la perte d’un amour ou d’un(e) ami(e), une rupture… » ce n’est pas si faux que ça!

« Quelle que soit la cause de votre désarroi, vous ne retrouverez le sourire qu’à condition de croire en l’avenir ». Comment croire en l’avenir? je coule petit à petit et quand je fais tout pour remonter à la surface, on fait tout pour me faire de nouveau couler et perdre espoir. Je sais que je suis jeune et que c’est difficile mais c’est dur et j’aimerais tellement pouvoir y arriver (bien). La seule personne qui aurait pu m’aider, qui aurait pu me faire part de son expérience n’est plus là… si seulement elle pouvait me dire « courage, tu peux y arriver ».

Si je continue on va tous pleurer…mais bon il faut dire que je suis en manque de sommeil aussi et puis cette saison… je ne l’ai jamais trop aimé, tout est triste…

27 10 2011
Seventies

Je te fais part de mon expérience et je te dis « courage, tu peux y arriver ».

28 10 2011
moi

ça me touche beaucoup, c’est gentil Seventies :’)

18 11 2011
moi

hier, j’ai écris à la personne (qui compte beaucoup pour moi) et aujourd’hui j’écris ici pour dire tous ce que je ressens au fond de moi.

Je m’en veux tellement de lui avoir dit un jour à quel point elle comptait pour moi… c’est une chose de s’attacher à quelqu’un mais s’en est une autre quand on s’aperçoit que l’on aime vraiment cette personne et qu’on arrive pas à l’oublier de ce côté là et c’est mon cas. Je ne veux vraiment pas perdre cette personne…snif. Bien sûr que je sais que c’est une personne inaccessible de ce côté là mais si je veux rester absolument en contact avec elle c’est parce qu’elle jouait un rôle très important dans le domaine que j’exerce et j’ai besoin de ses conseils, j’ai besoin qu’elle m’aide…..snif… maintenant!

je suis tellement triste de me dire qu’elle refuse de reprendre contact avec moi (déjà que ça n’allait pas alors là… ça va encore moins). Elle m’a tjs dit qu’elle m’aiderait, qu’elle me donnerait tjs autant de conseils, elle a tjs été là pour me SOUTENIR!!!!!

Je n’ai plus personne 😥 je rate tous ce que j’entreprends!!!!!!!!! je me prends des remarques assez dures (dans le seul domaine qui me fait vivre) !!!!!!!!!!! je doute de plus en plus de mes capacitées…et aujourd’hui je ne demande juste qu’une seule chose, du réconfort de la part de cette personne… 😥

c’est la seule qui me connait le plus dans le domaine que j’exerce, c’est la seule qui peut me dire quelque chose. Alors pourquoi ne veut-elle rien me dire?

Elle a certainement d’autres choses à faire…
ou elle m’a complètement rayé de sa vie…

je n’ai même plus goût à la vie, je suis écoeurée de tout… j’ai besoin de son soutien 😥

6 12 2011
moi

un mois que je n’ai pas écris ici… (presque). J’aimerais tellement pouvoir lui raconter…ça et ça et encore ça…. mais la vie est plus difficile.

Quand ma soeur m’a dit qu’elle allait partir, j’ai pleuré… mais c’est ma soeur, je peux lui parler tant que je veux, je peux lui téléphoner tant que je veux…
cette personne n’a jamais été et ne sera jamais ma soeur alors pourquoi l’ai-je tjs considéré comme telle?

Aujourd’hui, je ressens le même sentiment mais aujourd’hui je n’ai rien pour me consoler, je ne pourrai jamais lui parler tant que je veux, je ne pourrai jamais lui téléphoner tant que je veux… j’ai l’impression que je ne la reverrai plus jamais et mes larmes ne cessent de couler.

Desfois je me mets à sa place et je me dis  » réfléchis 2 min, comment veux-tu qu’elle te considère comme ta petite soeur? » je la comprends alors pourquoi suis-je tjs aussi attachée à elle? pq ai-je peur qu’elle m’abandonne? j’ai passé l’âge d’être adoptée!!!! pourquoi, je suis comme je suis?

Cela relève surement à de la psychologie.
Personne ne pourra vraiment m’aider…
enfin, je suppose…

7 12 2011
moi

« …autant que… »
« …comme sa… »
« …cela relève de… »

18 12 2011
moi

D’habitude, je lui envoyais tjs une petite carte pour Noël parce que ça me faisait plaisir mais si je le fais elle s’apercevra très vite que finalement je suis tjs aussi attachée à elle et que je l’a considère tjs comme une personne de ma famille (et pour vous dire la vérité, même si personne ne peut le comprendre, je la considererai tjs comme telle… pour moi c’est comme une autre famille, j’ai tant d’admiration pour elle, j’adore ses explications, ses conseils, je l’adore tout court mais dès que je commence à lui parler, je n’arrive plus à m’arrêter…)

Cette personne ne m’a pas rayé de sa vie et je suis contente, tellement contente de savoir qu’elle est là pour m’aider mais je ne peux pas lui demander de l’aide tjs (mais je n’arrive pas à le commander) et cette personne ne sera jamais là pour ma vie de tous les jours : je ne peux pas lui parler parce que tout simplement j’en ai envie, je ne peux pas lui raconter ma vie de tous les jours … et j’avoue que parfois c’est très difficile mais je la comprends, je sais qu’est-ce que je représente pour elle (ce n’est pas tjs facile de l’entendre mais je la comprends et s’il m’arrivait la même chose je crois que je réagirais de la même façon qu’elle).

Je suis déçue de savoir qu’elle a fait lire certains de mes mails à d’autres personnes, je ne suis pas déçue j’ai juste honte…je suis persuadée qu’elle n’oubliera jamais ce que j’ai pu lui dire cet été et j’ai honte.

Il y a quelques mois, je pensais que je la reverrai mais maintenant je suis presque sûre que je ne la reverrai pas et je suis déçue… (et je ressens parfois même un sentiment d’insécurité)

on va tous pleurer…

alors petite anecdote en rapport avec le site.
L’autre jour, discussion sur le sport…
– moi : En ce qui me concerne, j’aime bcp le Tango…
– une fille : moi j’aime bcp la gym
– une autre fille : ah moi je n’aime pas les mecs qui font de la gym, ça fait tapette

mouai… si tu veux…

7 01 2012
moi

Je pensais vraiment que tout était en train de s’arranger… que la personne que j’aime tant comprend ce que je ressens et qu’elle sera tjs là pour moi…

j’aimerais tellement qu’elle me re-dise  » non, ça ne me dérange pas… »

Il y a des jours où j’en ai marre…

13 02 2012
moi.

Aujourd’hui j’ai écris à la personne qui compte beaucoup pour moi, ces derniers jours j’ai écris à cette même personne, ces derniers mois j’ai écris à cette même personne.

Je ne le commande pas… elle a toujours été là pour m’aider, elle est si brillante… même si mes messages restent très corrects, je ne sais pas comment elle le vit. Je l’ai toujours considéré comme une personne très proche pour moi mais ce n’est pas réciproque. Je peux le comprendre mais je peux ne pas le comprendre aussi. Comment je réagirais à sa place? je ne sais pas.

Quand je n’ai pas de ses nouvelles, je me dis qu’elle n’a pas le temps, qu’elle ne peux pas me répondre…mais desfois son absence me parait si long!!! Suis-je normale? Pourquoi me suis-je autant attachée à une personne? C’est un besoin, j’ai besoin de lui parler… mais desfois j’ai l’impression de parler toute seule et je n’aime pas, je n’aime pas le sentiment que je peux ressentir.

ok, vous allez me dire, le problème dans cette histoire c’est que tu es…comment dire « tombée un tout petit peu amoureuse de cette personne ce qui explique beaucoup de choses ».

Rappelez-moi, demain c’est la saint-valentin?
je crois que je ne connaîtrai jamais la saint-valentin!

Si seulement la vie était plus simple…
moi.

10 04 2012
moi.

Bonjour tout le monde,

Cela faisait un petit moment que je n’avais pas écrit. Hier, j’ai regardé un film, j’avais hâte de le regarder… mais finalement…j’ai eu l’impression de revivre mon histoire, je ne m’attendais vraiment pas à ça et j’étais finalement…un peu mal à l’aise. Je me reconnaissais à travers deux personnages, je comprenais vraiment les deux personnages!

Mais comme toujours, dans les films, ça se finit toujours bien, tout le monde est heureux. Qu’est devenue la personne qui compte beaucoup pour moi, à mes yeux? Et bien… j’aime toujours autant cette personne mais j’ai compris beaucoup de choses… Aurais-je l’occasion de pouvoir lui dire un jour ce que je pense? lui dire que j’ai eu un comportement stupide!!!! mais qu’elle compte beaucoup pour moi.

Je me suis attachée à elle et perdre cette personne serait comme perdre une personne proche / chère. Malheureusement peu de gens peuvent le comprendre mais j’espère que cette personne le comprendra et me comprendra.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s